Disparition de la chanteuse Maurane dont la raison « s’envolait avec Glenn Gould et Bach »

La chanteuse belge Maurane est décédée à l'âge de 57 ans. L'artiste a été retrouvée sans vie à son domicile dans la périphérie de Bruxelles, le lundi 7 mai. Quelques jours auparavant, elle annonçait son grand retour sur scène, après deux années d'absence.

Disparition de la chanteuse Maurane dont la raison « s’envolait avec Glenn Gould et Bach »
Maurane, décédée le 7 mai 2018 à l'âge de 57 ans., © Getty / Stephane Cardinale

Le décès de Maurane, à l'âge de 57 ans, a été annoncé par la RTBF, chaîne publique belge. La chanteuse a été retrouvée sans vie dans son domicile à Schaerbeek, en périphérie de Bruxelles, dans la soirée du lundi 7 mai. Une autopsie devra déterminer la cause de son décès et, à ce stade de l'enquête, « la mort n'est pas considérée comme suspecte par l'intervention d'un tiers », a précisé un porte-parole du parquet.

Née le 12 novembre 1960 à Ixelles d'une mère pianiste et d'un père directeur d'une académie de musique, Claudine Luypaerts, qui deviendra plus tard Maurane, a grandi à Scharbeek, commune de Bruxelles. 

Elle avait participé dès l’adolescence à des concours de chant et avait tenu en 1979 un rôle dans un spectacle musical en hommage à Jacques Brel. Elle avait enregistré son premier disque J'me roule en boule en 1980 et c’est sa participation à la comédie musicale Starmania, coproduite par Michel berger, qui l’avait rendue célèbre en France. 

Maurane a sorti dix albums en solo dont Ami ou ennemi qui s'est vendu à 400.000 exemplaires et sur lequel on trouvait l’un des titres phares de la chanteuse, Sur un prélude de Bach.  

En raison notamment d’un problème aux cordes vocales, Maurane avait mis sa carrière entre parenthèses ces dernières années. Plusieurs récents passages sur scène en Belgique laissaient cependant présager une reprise de sa carrière et elle-même avait annoncé son retour sur les réseaux sociaux. « Aujourd’hui, je remets officiellement les pieds sur une scène après plus de 2 ans d’absence. Je ne vous dirai pas dans quel état je suis... Vous devez vous en douter », écrivait-elle sur sa page Facebook, avant une soirée consacrée à Jacques Brel en Wallonie.

La veille de sa disparition, Maurane avait interprété du Jacques Brel en concert à Bruxelles et devait sortir à l'automne 2018 un album consacré au chanteur belge, à l'occasion du quarantième anniversaire de sa disparition.

Artiste engagée, Maurane a participé à plusieurs levées de fonds pour les Restos du Coeur, la Soirée des Enfoirés ou Sol en Si (Solidarité Enfants Sida). Au cinéma, elle avait donné la réplique à François Cluzet dans le Collier rouge le dernier film du réalisateur Jean Becker sorti en début d'année.

avec AFP