Disparition de l'organiste Odile Pierre

L'une des grandes organistes du XXe siècle, la Française Odile Pierre, est morte samedi 29 février à quelques jours de ses 88 ans.

Disparition de l'organiste Odile Pierre
Odile Pierre, © Capture d'écran Classical Music/ Reference Recording

Le décès de l’organiste et compositrice Odile Pierre a été annoncé par son mari, Pierre Aubé, à l’AFP, le samedi 29 février 2020. La musicienne aurait eu 88 ans le 12 mars. 

« Elle était la dernière élève de Marcel Dupré, avait eu des élèves dans le monde entier et avait donné 2.000 récitals sur tous les continents », a déclaré Pierre Aubé. 

« Une très grande dame de l'orgue nous quitte discrètement, laissant ses anciens élèves certes orphelins et aujourd'hui très tristes, mais sa musique et son merveilleux enseignement demeureront pour toujours », a réagi sur Facebook l'un de ses anciens élèves, Michael Matthes, titulaire de l'orgue de l'église Saint-Germain l'Auxerrois à Paris.

Odile Pierre avait notamment été titulaire des orgues de l'église de la Madeleine à Paris de 1969 à 1979, place occupée avant elle par les compositeurs Gabriel Fauré et Camille Saint-Saëns.

Née à Pont-Audemer, dans l'Eure, elle vivait dans le Loiret. C'est un récital de Marcel Dupré à Rouen, auquel elle avait assisté à l'âge de sept ans, qui l'avait convaincue de devenir organiste.