Disparition de Jean-Albert Cartier, grande figure du monde musical

Le Figaro rapporte mercredi 30 décembre la mort de Jean-Albert Cartier. Ancien chef des programmes de France Musique, directeur du théâtre du Châtelet, il fut également administrateur de l'Opéra national de Paris.

Disparition de Jean-Albert Cartier, grande figure du monde musical
Jean-Albert Cartier (©benois.theatre.ru)

Le Figaro rapporte ce mercredi 30 décembre la disparition de Jean-Albert Cartier à l'âge de 85 ans. Fondateur du Ballet-Théâtre contemporain, du Ballet-Théâtre de Nancy, et directeur du Centre chorégraphique d'Angers, il fut également directeur du Théâtre du Châtelet, devenu Théâtre musical de Paris, en 1980, sous la présidence de Marcel Landowski. A la tête de l'institution, Jean-Albert Cartier lance notamment la série "Grands interprètes et Jeunes Talents" dans laquelle un artiste reconnu parraine un jeune talent et le "Festival d'orchestre", pendant lequel dix orchestres jouent sur une période de dix jours.

A son départ du Châtelet, Jean-Albert Cartier laisse sa place à Stéphane Lissner jusque là son adjoint, et devient administrateur général de l'Opéra national de Paris, place qu'il occupe jusqu'en 1991. En 1991, Jean-Albert Cartier devient délégué aux programmes musicaux à la direction de la musique de Radio France, et prend donc en charge les programmes diffusés sur France Musique. Il occupa ce poste jusqu'en 1994, date à laquelle il est nommé à la tête de l'Opéra de Nice, où il reste trois ans.

Président de l'International Dance Institute avec l'Unesco en 1999, il crée la même l'Europa Danse Project à Grasse. Lionel Esparza lui rendra hommage dans son émission le Classic Club, mercredi 30 décembre à 22h30.

Ailleurs sur le web

Sur le même thème