Disparition d’Humbert Camerlo, géant de la mise en scène d'opéra

Le metteur en scène s’était notamment distingué en remontant la légendaire mise en scène de Strehler pour les Noces de Figaro.

Disparition d’Humbert Camerlo, géant de la mise en scène d'opéra
Disparition d’Humbert Camerlo, géant de la mise en scène d'opéra, © Capture vidéo YouTube

Né le 18 décembre 1943 à Villeurbanne, Humbert Camerlo a œuvré dans des domaines variés aux frontières du théâtre vivant, de l'architecture et des technologies de l'image. Son fils nous a communiqué son décès à l'âge de 76 ans des suites d’une longue maladie.

Très tôt, il fait ses débuts à l’Opéra de Lyon, que dirige son père Paul Camerlo. Ses maîtres seront René Leibowitz, Maxime Descombin, Rolf Liebermann et Giorgio Strehler. Deux années en sciences économiques à l’université de Lyon et un prix de trompette au Conservatoire de Lyon ne le détourneront pas des métiers du théâtre, auquel il s’est consacré avec passion dès son plus jeune âge. En 1964, il met en scène au pied levé un Château de Barbe-Bleu dirigé par Alain Lombard salué par la critique, avant de partir pour les Etats-Unis où il fréquentera un temps les peintres du pop art. Ce sera l’occasion pour lui de côtoyer un cercle de jeunes musiciens américains gravitant autour d’Edgar Varèse et John Cage.

C’est avec le contemporain que sa carrière prend un nouveau tournant. Entre 1967 et 1969, il réalise plusieurs premières productions françaises d'œuvres de Schönberg (Erwartung, Die glückliche Hand, ou encore Begleitungsmusik zu einer Lichtspielscene) en collaboration avec René Leibowitz.

Dans les années 80, il entreprend la restructuration de l’Opéra du Nord, conservant la direction générale de l’Opéra de Lille, tout en donnant leur autonomie à l’Atelier Lyrique de Tourcoing et au Ballet du Nord de Roubaix. Pendant cinq ans, il sera metteur en scène résident à l'Opéra de Paris dans les équipes de Rolf Liebermann et d’Hugues Gall. Légataire de la légendaire mise en scène de Giorgio Strehler pour Le nozze di Figaro, il remonte cette production pendant près de trente ans sur la scène nationale.

Enfin, Humbert Camerlo a également inventé un système d'éclairage révolutionnaire utilisant la lumière de la pleine lune, qu’il a pu tester dans son théâtre laboratoire, le théâtre de la Pleine Lune. Très investi dans la transmission, il dirige dernièrement plusieurs Masters Classes dans le cadre de la compagnie "Operacting".