Des trilles et des dribbles : quand la musique classique rencontre le football

L'EURO 2016 se tient du 10 juin au 10 juillet, une belle occasion pour rapprocher deux mondes que tout oppose, ou presque : celui du football et de la musique classique.

Des trilles et des dribbles : quand la musique classique rencontre le football
visuel football et musique

Du 10 juin au 10 juillet, la France accueille l’EURO, Championnat d’Europe de football 2016. Un mois de foot : le paradis pour les uns, l’enfer pour les autres. Le paysage médiatique entre dans l’orbite de la « planète foot » pour en analyser tous les aspects : sportifs, bien sûr, mais également politiques, sociaux, économiques, voire diplomatiques. Pendant ces 30 jours, on vantera les vertus d’intégration du ballon rond, son rôle unificateur, autant que l’on condamnera le « foot business » ou encore la corruption qui règne dans ce milieu.

Quelle place pour France Musique dans cet événement ? A première vue, aucune, sinon de proposer un havre de paix musical, loin des commentaires et des cris de supporters, pour tous ceux qui honnissent, ou n’ont simplement que faire de ce sport. En effet, existe-t-il deux mondes plus opposés que ceux de la musique classique et du football ? Dans l’imaginaire collectif, il est a priori difficile – voire suspect - d’apprécier l’ambiance d’un stade autant que celle d’une salle de concert.

Et pourtant, c’est bien un compositeur de musique classique, Edward Elgar, qui le premier écrivit un chant de supporter. Impressionné par la tension qui règne pendant les matchs, Bohuslav Martinů composa pour sa part Half-time (mi-temps ) pour grand orchestre. Quant à Dimitri Chostakovitch, son engouement pour le club du Zenit Leningrad était tel qu’il rédigea quelques articles sur le sujet, et fit du football le centre de son ballet, L’Âge d’or.

Jusqu’au 10 juillet 2016, France Musique propose donc, par une série d’articles et de dossiers, de rapprocher ces deux univers. Pour observer les liens qui les unissent et comprendre pourquoi, sociologiquement, tout les oppose. Nous interrogerons la place de l’hymne national, suivrons le projet de match commenté musicalement par un orchestre à la Philharmonie de Paris, et nous amuserons même à dénicher quelques homonymes improbables…

Retrouvez-ci-dessous tous nos articles et dossiers sur le sujet (placez votre pointeur sur l’image pour faire apparaître les éléments cliquables)