Des lettres d’amour de Marcel Proust à Reynaldo Hahn mises aux enchères

La maison d’enchères Sotheby’s à Paris organise une grande vente de livres et manuscrits dont les plus beaux lots sont des lettres d’amour provenant de la correspondance entre Marcel Proust et le compositeur Reynaldo Hahn.

Des lettres d’amour de Marcel Proust à Reynaldo Hahn mises aux enchères
La signature de Marcel Proust, © Getty / Bernard Annebicque

La célèbre maison d’enchères Sotheby’s s’apprête à organiser une vente de grand standing. Jeudi 24 mai, dans son siège parisien, seront mis en vente plusieurs livres et textes manuscrits du plus grand intérêt. Les lots les plus prestigieux concernent plusieurs textes manuscrits et des lettres de Marcel Proust

Une collection jugée « exceptionnelle » par Benoît Puttemans, expert du département livres et manuscrit de Sotheby's, puisque les documents viennent directement de Proust lui-même. « A sa mort en 1922, son frère a hérité de toutes ses archives, puis ce fut au tour de Suzy, sa nièce. Toute sa vie, elle œuvré à entretenir la mémoire de son oncle, elle a également traqué la moindre vente pour récupérer les moindres lettres envoyées ou reçues par Proust. C’est en cela que cette vente est unique, car il est rare qu’une collection provienne directement de la famille » explique le directeur des ventes. 

Les lettres les plus touchantes sont celles qui proviennent de la correspondance entretenue entre Marcel Proust et Reynaldo Hahn. L’écrivain et le compositeur étaient amis, amants et sont restés très proches jusqu’à la mort de Proust. Dans une des lettres mises en vente, le jeune Proust écrit à Hahn : « Je veux que tu sois toujours à mes côtés mais comme un dieu déguisé, qu’aucun mortel ne reconnaîtrait ». 

A l’époque où Proust envoie cette lettre, il est en train d’écrire Jean Santeuil, roman inachevé, dans lequel Reynaldo Hahn a inspiré un des personnages. L’un des lots de la vente aux enchères concerne justement un portrait de Hahn dessiné par Proust. Se trouvent également neuf lettres de Hahn envoyées à Proust, des documents « extrêmement rares » selon Sotheby’s.

Portrait de Reynaldo Hahn par Marcel Proust, l'un des 70 lots concernant Marcel Proust dans la vente organisée par Sotheby's à Paris
Portrait de Reynaldo Hahn par Marcel Proust, l'un des 70 lots concernant Marcel Proust dans la vente organisée par Sotheby's à Paris, © Sotheby’s / Art Digital Studio

Pour Benoît Puttemans, c’est l’un des rares passages où l’on peut deviner les sentiments amoureux de Proust envers Hahn. « A cette époque, les sentiments amoureux entre deux homosexuels ne s’écrivaient pas. Il y avait trop de risques que quelqu’un puisse lire la lettre. Il est donc très touchant d’avoir des traces de cette histoire d’amour ». 

Jeudi 24 mai, ce sont plus de 70 lots constitués de lettres et documents de travail qui seront mis en vente. La plupart n’ayant jamais été rendues publiques. Le lot le plus spectaculaire est certainement cette correspondance entretenue entre Gaston Gallimard et Marcel Proust. Une collection de 138 lettres datant de 1912 à 1922 montrant la relation particulière qu’entretenaient l’éditeur et l’écrivain les plus importants de France.