Des étoiles du ballet de l’Opéra de Paris à proximité de Fukushima

Les danseurs se sont rendus dans la région de Tōhoku au Japon, pour enseigner leur passion à de jeunes danseurs.

Des étoiles du ballet de l’Opéra de Paris à proximité de Fukushima
© MAXPPP

Plusieurs étoiles et un premier danseur du ballet de l’Opéra national de Paris– dont Dorothée Gilbert, Benjamin Pech et Audric Bezard - se sont rendus dans deux villes de la région de Tōhoku au Japon (dans laquelle se trouve la préfecture de Fukushima), dimanche 27 juillet, pour donner un cours à de jeunes danseurs.

Impulsée en 2012 par l’Ambassade de France à Tokyo, cette initiative a pour objectif de soutenir la jeunesse japonaise après les évènements du 11 mars 2011 (séisme, tsunami et accident nucléaire de Fukushima). L'évènement a été suivi par l’Agence France Presse, qui a réalisé un reportage.

Yuka Oba est danseuse professionnelle, elle a quitté la région mais y revient chaque année : « Tous les ans, quand je rentre à Fukushima, je vois que la reconstruction avance par endroits, mais que ça stagne ailleurs » déclare-t-elle à l’AFP. D’après Yuka Oba « certains enfants vivent toujours dans le malaise depuis la catastrophe, mais ils pratiquent le ballet de toutes leurs forces et ça les aide à se sentir mieux. C'est formidable de pouvoir oublier la réalité, ne serait-ce que le temps d'une danse » a-t-elle expliqué.

« J'ai été très touché quand on m'a demandé de participer à ce projet » raconte Benjamin Pech, danseur étoile de l’Opéra national de Paris, « je le fais avec beaucoup de bonheur ».