Des chants de déportés de la Seconde Guerre mondiale numérisés

L’université américaine d’Akron, dans l’Ohio, a numérisé des témoignages et des chants en yiddish de survivants de la Shoah. Ils avaient été collectés en 1946 par un enregistreur à fil.

Des chants de déportés de la Seconde Guerre mondiale numérisés
Capture d'écran , © Université d'Akron

Après des années de travail et de recherche, l’Université d’Akron a mis en ligne trois enregistrements de chants de survivants des camps de la mort de la Seconde Guerre mondiale. Des documents rares qui se trouvaient dans les archives de l’Institution depuis 1967, et qui sont désormais disponibles à l’écoute.

Comme l'explique le site de l’Université, ces sons ont été collectés en 1946 par le psychologue américain David Boder. Avec un enregistreur à fil d’acier, il a recueilli près de 200 témoignages oraux de survivants juifs de la déportation, dont des chants en yiddish et en allemand que les prisonniers du camp d’Hénonville chantaient sur les trajets des travaux forcés.

En 1967, le Centre d’histoire de la psychologie de l’Université d’Akron a récupéré 48 de ces enregistrements. Pour les écouter, les chercheurs ont dû se procurer un enregistreur à fil, ce qui n’était pas chose aisée puisque ces appareils n’existaient déjà plus depuis longtemps, rapporte Sciences et Avenir. C’est finalement sur Ebay que les chercheurs ont réussi à trouver un enregistreur, qu’il a fallu ensuite restaurer pour pouvoir le brancher à un ordinateur et numériser les sons. Six chansons ont été restituées en tout, et l’équipe de chercheurs numérise actuellement d’autres enregistrements. « Ecoutez-les, ils ont attendu très longtemps », peut-on lire sur le blog du Centre d’histoire de la psychologie de l’Université.