Découverte d’une œuvre inédite de Chostakovitch à Moscou

En Russie, une pièce inédite pour alto composée par Dimitri Chostakovitch a été retrouvée dans les archives nationales, à Moscou. Composée en 1931, il semble qu’elle était destinée à l’altiste Alexander Mikhailovich Ryvkin.

Découverte d’une œuvre inédite de Chostakovitch à Moscou
Dimitri Chostakovitch, © Maxppp / Yu Belinsly

Alors que l’on commémorait la mémoire de Dimitri Chostakovitch, qui aurait eu 111 ans le 25 septembre 2017, une nouvelle œuvre du compositeur est apparue en Russie.

La pièce, qui reposait aux archives nationales situées à Moscou, était enfouie dans les documents personnels de l’altiste Vadim Borissovski. L'œuvre, composée pour alto, semble être un impromptu et tient sur deux feuillets.

Son authenticité a été confirmée par des experts de l’Institut russe d’histoire de l’art, des Archives de Dimitri Chostakovitch et du Musée de la culture Musicale M.I Glinka.

Sous la partition, le compositeur a rédigé la note suivante : « Cher Alexander Mikhailovich, en souvenir de notre rencontre. D Shostakovitch 2 / V 1931, Leningrand. » Les musicologues pensent que cette pièce était donc destinée à l’altiste Alexander Mikhailovich Ryvkin, l’un des fondateurs du Quatuor Glazunov. Reste à déterminer la raison pour laquelle le document autographe se trouvait dans les affaires personnelles de Vadim Borissovski, disparu en 1972.