Décès du claveciniste brésilien Nicolau de Figueiredo

Le musicien brésilien Nicolau de Figueiredo est mort ce mercredi 6 juillet à l’âge de 56 ans. Claveciniste, organiste, pianofortiste, il était une des figures de la musique ancienne au Brésil.

Décès du claveciniste brésilien Nicolau de Figueiredo
nicolau de Figueiredo

Le claveciniste Nicolau de Figueiredo a été emporté par une crise cardiaque le 6 juillet dernier dans sa ville natale de São Paulo, alors qu’il revenait d’un long séjour en Europe.

Né en 1960, il a débuté sa formation de pianiste au Brésil, avant de se perfectionner au Conservatoire de Genève à l’âge de 20 ans avec Christiane Jacottet. En 1984, il obtient le Premier Prix de virtuosité de clavecin, et travaille ensuite avec des maitres de cet instrument, comme Gustav Leonhardt et Scott Ross.

Nicolau de Figueiredo se fait connaître dans un premier temps en accompagnant René Jacobs sur divers enregistrements et représentations de Cosi Fan Tutte et des Noces de Figaro de Mozart. Puis sa carrière de solliste décolle grâce à ses interprétations remarquées du répertoire du XVIIIe siècle, de Domenico Scarlatti en passant par Carlos des Seixas. En 2006, son album de Sonates de Scarlatti est sélectionné parmi les « Dix meilleurs disques de l’année » par Le Monde de la musique. La critique et le public saluent par la suite ses enregistrements de Johann-Christian Bach, et de Joseph Haydn.

Egalement chef d'orchestre, Nicolau de Figueiredo a par ailleurs dédié une partie de son activité à l’enseignement. Il a été professeur d’art lyrique et d’interprétation baroque à la Schola Cantorum de Bâle, et a aussi enseigné au Centre de musique baroque de Versailles (CNBV), et au Conservatoire de Paris.

En novembre 2015, Nicolau de Figueiredo avait été victime d’une première crise cardiaque et aujourd’hui, après sa disparition, la presse brésilienne lui rend hommage, comme le site codalario.com, qui écrit : « Il était l’un de ces artistes complets qui laissent une marque indélébile partout où ils passent ».

En 2012, Edouard Fouré Caul-Futy recevait Nicolau de Figueiredo dans Le matin des musiciens, une émission à réécouter ici :

À ÉCOUTER

Le Matin des musiciens : Seixas par Figueiredo, clavecin lusitanien