Décès de Pierre-Emile Barbier, Fondateur du label Praga Digitals

Pierre-Emile Barbier, le Fondateur et Directeur du Label Praga Digitals est décédé vendredi 13 avril. Pionnier des colonnes de la revue Diapason, il participa à de nombreuses reprises à la Tribune des Critiques de disques.

Décès de Pierre-Emile Barbier, Fondateur du label Praga Digitals
Décès de Pierre-Emile Barbier, Fondateur du label Praga Digitals

C’est vers la fin de sa carrière d’ingénieur électronicien chez Thomson, que naquit l’idée de devenir un "Monsieur Disque". Sa passion pour le répertoire et les artistes tchèques le poussa à créer le label Praga Digitals sur lequel figure entre autre le Quatuor Prazak

Fort d’une vaste connaissance de la culture slave, de ses compositeurs et de ses interprètes, il fit immensément pour la musique de chambre, en mettant en avant la scène tchèque en particulier. 

C’est pour Praga que le Quatuor Prazak a enregistré des dizaines de disques à chaque fois primés de par le monde. D’autres formations d’élite rejoignirent rapidement le label sous l’impulsion de de son capitaine : le Quatuor Zemlinsky, le Quatuor Kocian, le Quatuor Párkányi, le Trio Guarneri de Prague, le Trio Kinsky, le Prague Piano Duo, le violoncelliste Michal Kañka et bien d’autres… Cette activité de producteur lui permit en une trentaine d’années d’établir un des plus beaux labels de musique de chambre, aux prises de son superlatives. 

En parallèle, Pierre-Emile Barbier - ou PEB comme le surnommaient ses proches - proposa dans son catalogue un grand nombre de bandes de concerts issues de la scène praguoise mais aussi des dizaines d’enregistrements bien connus, qui, après un lifting dont il était spécialiste, pouvaient être redécouverts par tous. Parmi ces remasterisations, plusieurs séries ont été consacrées à Evgueny Mravinsky, Sviatoslav Richter, Emil Gilels, David Oïstrakh ou bien encore Wilhelm Furtwängler.

France Musique vous propose de réécouter en ligne, la série d’émissions « Les galettes de Pierre-Emile Barbier », qu’Olivier Le Borgne lui avait consacré il y a quelques années.

Praga Digitals, les galettes de Pierre-Emile Barbier (I) 

Praga Digitals, les galettes de Pierre-Emile Barbier (II) 

Praga Digitals, les galettes de Pierre-Emile Barbier (III) 

Praga Digitals, les galettes de Pierre-Emile Barbier (IV) 

Praga Digitals, les galettes de Pierre-Emile Barbier (V) 

Praga Digitals, les galettes de Pierre-Emile Barbier (VI) 

Praga Digitals, les galettes de Pierre-Emile Barbier (VII)