Décès de Lynn Harrell, immense violoncelliste américain

Le violoncelliste Lynn Harrell, l'un des musiciens les plus reconnus de sa génération, est mort lundi 27 avril à l'âge de 76 ans.

Décès de Lynn Harrell, immense violoncelliste américain
Le violoncelliste américain Lynn Harrell en 2005 lors d'un concert à Central Park avec l'Orchestre philharmonique de New York dirigé par Lorin Maazel, © Getty / Hiroyuki Ito

Il était l'un des violoncellistes les plus admirés aux Etats-Unis et dans le monde entier, Lynn Harrell s'est éteint lundi 27 avril à l'âge de 76 ans. Sa femme, la violoniste Helen Nightengale, a annoncé la triste nouvelle sur les réseaux sociaux , sans pour autant préciser la cause de sa mort. 

Lynn Harrell a joué avec les plus grands orchestres du monde entier et était également connu pour son goût pour la musique de chambre et pour l'enseignement. Né en 1944 à New York, il est le fils d'un baryton et d'une violoniste. 

Elève de la prestigieuse Juilliard School, il décroche son premier emploi à l'âge de 18 ans en rejoignant le pupitre des violoncelles de l'Orchestre de Cleveland, dirigé à cette époque par George Szell. Il en devient le violoncelle solo à partir de 1964 jusqu'en 1971. 

En parallèle de son activité orchestrale, Lynn Harrell se produit et enregistre avec le violoniste Itzhak Perlman et le pianiste Vladimir Ashkenazy. Avec ce trio, il remporte deux Grammy Awards pour deux disques consacrés aux trios de Beethoven. 

Il a donné des cours dans de nombreux établissement comme la Royal Academy of Music de Londres ou la Juilliard School. Il a aussi été directeur musical du programme de formation d'été de l'Orchestre philharmonique de Los Angeles.

En 1994, il avait interprété Kol Nidrei de Max Bruch, une oeuvre pour violoncelle et orchestre qui avait été donnée au Vatican lors d'un concert donné en mémoire des victimes juives de la Shoah. Première fois que le Vatican commémorait le génocide, l'événement avait été retransmis dans le monde entier.