Décès de la musicologue Florence Badol-Bertrand

Grande musicologue et pédagogue, Florence Badol-Bertrand s'est éteinte le 26 décembre à l'âge de 59 ans. Spécialiste de Mozart, elle collaborait régulièrement avec les ensembles musicaux pour la transmission de leurs oeuvres.

Décès de la musicologue Florence Badol-Bertrand
Grande musicologue et pédagogue, Florence Badol-Bertrand s'est éteinte le 26 décembre à l'âge de 59 ans.

« Loin de tout dogmatisme et d'une quelconque envie de convaincre, elle transmettait avec passion, sans compter son temps, puisque cela lui semblait naturel », témoigne Corinne Schneider, qui nous rapporte le décès de celle qui fut sa collègue au CNSM de Paris, Florence Badol-Bertrand.

Née à Saint-Etienne le 24 mai 1961, Florence Badol-Bertrand a d'abord été hautboïste, avant d'orienter sa carrière vers la musicologie et l'enseignement. Elle gardera toute sa vie un profond attachement pour son instrument auquel elle consacre sa thèse de musicologie. 

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Professeure d'histoire de la musique au CNSM de Paris depuis 1993, et de culture musicale au CRR de Saint-Etienne depuis 1987, Florence Badol-Bertrand travaillait régulièrement avec les ensembles musicaux, d'Accentus au Quatuor Debussy. Auteure de nombreux ouvrages sur Wolfgang Amadeus Mozart, dont une fiction Mozart ou la vie et un livret sur le Requiem accompagnant l'enregistrement de Philippe Herreweghe, elle s'est également vue confier en 2019 la rédaction d'une biographie de Mozart aux éditions Fayard.

Sœur de la violoncelliste Emmanuelle Bertrand, et épouse du corniste Serge Badol, Florence Badol-Bertrand s'est éteinte le 26 décembre. Elle avait 59 ans.