Décès de l’archetier et luthier Bernard Millant

Le luthier et archetier mondialement reconnu Bernard Millant est décédé mercredi 5 avril 2017 à l’âge de 87 ans. On lui doit notamment l’ouvrage en plusieurs tomes « L’Archet », co-écrit avec Jean-François Raffin, Bernard Gaudfroy et Loïc Le Canu.

 Décès de l’archetier et luthier Bernard Millant
Bernard Millant, luthier et archetier, est décédé à l’âge de 87 ans., © Maxppp / Guillaume Bonnefont

C’est un immense expert en archèterie qui nous a quittés. Bernard Millant est décédé à l’âge de 87 ans. Issu d’une famille de luthiers, fils de Max Stanislas Millant, Bernard Millant s’initie à la lutherie auprès d’Amédée-Dominique Dieudonné à Mirecourt. Il se perfectionne ensuite dans l’art de l’archèterie en rejoignant, pour un stage, l’atelier des frères Morizot. En 1949, Bernard Millant part pour les Etats-Unis et rejoint l’atelier de Lazare Rudié à New York. De retour en France, il ouvre son propre magasin au 56 rue de Rome et son travail, partagé entre la lutherie et l’archèterie, est reconnu et récompensé.

Passionné par les archets, ses modèles sont très recherchés par les musiciens. Grâce à son savoir, il devient un expert mondialement respecté. Son ouvrage, L'Archet, écrit en plusieurs tomes et co-écrit avec Jean- François Raffin, Bernard Gaudfroy et Loïc Le Canu, devient une référence incontournable pour le milieu.

En 1989, Bernard Maillant cède son commerce à Loïc et Verena Le Canu. L’atelier Le Canu-Millant est toujours en activité.