Décès de la soprano Géori Boué

La soprano Georgette (dite Géori) Boué est décédée. Figure de l’Opéra Comique et de Garnier, la chanteuse a également interprété le rôle principal du film La Malibran de Sacha Guitry.

Décès de la soprano Géori Boué
Geori Boué, © Maxppp / KEYSTONE Pictures USA

La vedette de l’Opéra Comique et de Garnier Georgette Boué, plus connue sous le nom de Géori Boué, vient de nous quitter à l’âge de 99 ans.

Née à Toulouse en 1918, c’est à l'âge de 7 ans qu’elle commence à étudier le chant, le piano et la harpe en intégrant le conservatoire de la ville. A 17 ans, Georgette Boué est engagée au Capitole de Toulouse et s’impose rapidement dans un large répertoire, allant de l’opéra à l’opérette. En 1939 la chanteuse fait ses débuts à l’Opéra Comique à Paris dans le rôle de Mimi dans La Bohème, puis en 1942 à l’Opéra Garnier. Sa carrière a été lancée et soutenue par Reynaldo Hahn, qu’elle a rencontré alors qu’elle interprète La Traviata à l’Opéra de Toulon. En 1943, Sacha Guitry lui a offert le rôle principal de son film La Malibran.

Grande vedette en France, Géori Boué s’est également produite de nombreuses fois à l’étranger. En 1957 elle a notamment été invitée à se produire au Bolchoï à Moscou dans Eugène Onéguine de Tchaïkovski. Elle était mariée au baryton Roger Bourdin, avec qui elle a chanté et enregistré Thaïs de Massenet.