Décès d'Alice Herz-Sommer, pianiste et plus vieille survivante de l'Holocauste

La pianiste Alice Herz-Sommer, juive originaire de Tchécoslovaquie, est décédée ce dimanche à Londres à l'âge de 110 ans. Elle était la plus vieille survivante de l'Holocauste.

Décès d'Alice Herz-Sommer, pianiste et plus vieille survivante de l'Holocauste
La pianiste Alice Herz-Sommer, plus vieille survivante de l'Holocauste, est décédée à l'âge de 110 ans. (DR)

Elle était la plus vieille survivante de l'Holocauste et sa vie ainsi que sa passion pour la musique a fait l'objet d'un documentaire nominé aux Oscars qui se dérouleront dimanche prochain. Alice Herz-Sommer est décédée ce dimanche à Londres à l'âge de 110 ans.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, Alice Herz-Sommer, juive originaire de Prague, avait été déportée dans le camp de concentration de Terezin, aujourd'hui en République tchèque, où elle allégeait les souffrances de ses codétenus en jouant du piano. Selon son petit-fils Ariel Sommer, "Alice Sommer est morte paisiblement (...) avec sa famille à son côté ". "Elle nous aimait, riait avec nous et chérissait la musique avec nous. Elle était une source d'inspiration et notre monde va se trouver considérablement appauvrie sans elle à notre côté ", a ajouté Ariel Sommer.

La vie d'Alice Herz-Sommer, qui était une amie de l'écrivain existentialiste Franz Kafka, est le sujet du film "The Lady in Number 6: Music Saved My Life", sélectionné dans la catégorie meilleur court documentaire aux Oscars qui seront remis dimanche. Dans ce film de 38 minutes, l'héroïne raconte sa vie et l'importance de la musique et du rire pour mener une existence heureuse. "Je suis juive, mais Beethoven est ma religion ", expliquait récemment la centenaire dans une vidéo. "Je pense vivre mes derniers jours mais peu importe parce que j'ai eu une vie tellement riche. Et la vie est magnifique, l'amour est magnifique, la nature et la musique sont magnifiques. Tout ce qu'on vit est un cadeau, un cadeau que l'on doit chérir et passer à ceux que l'on aime ", ajoutait-elle.

Dans une autre vidéo, elle expliquait "n'avoir jamais haï ". "La haine conduit seulement à la haine ". "Si on peut jouer de la musique, tout n'est pas perdu. Elle nous conduit sur une île de paix, de beauté et d'amour. La musique est un rêve ", affirmait-elle.

Sur son site internet, Nicholas Reed, producteur de "The Lady In Number 6 ", dit de son film: "Les enfants du monde entier se construisent avec des supers héros. Ce que nous, leurs parents, devons leur rappeler est que les documentaires racontent des histoires sur des "supers héros qui sont vrais". Des supers héros sont basés sur des personnes extraordinaires, des personnes réelles, comme Alice Herz-Sommer ".

Environ 140.000 Juifs ont été déportés dans le camp de Terezin et 33.430 d'entre eux y ont trouvé la mort.

Avec AFP