Deborah Borda nommée présidente de l'Orchestre philharmonique de New York

L'Orchestre philharmonique de New York a annoncé la nomination de Deborah Borda, qui deviendra sa présidente en septembre prochain. L'actuelle présidente de l'Orchestre philharmonique de Los Angeles sera chargée de redresser l'ensemble new-yorkais, en grande difficulté financière.

Deborah Borda nommée présidente de l'Orchestre philharmonique de New York
Deborah Borda prendra ses fonctions de présidente de l'Orchestre philharmonique de New York au mois de septembre., © Getty / Paul Marotta

Présidente de l'Orchestre philharmonique de Los Angeles depuis 2000, Deborah Borda a œuvré au retour à l'équilibre financier et au déménagement de la formation californienne au Walt Disney Concert Hall. C'est justement pour répondre à la crise que traverse l'orchestre new-yorkais qu'elle a été nommée à sa tête, après le départ de plusieurs cadres au cours de ces derniers mois, dont le président Matthew VanBesien.

Il lui faudra consolider les finances instables de l'Orchestre, continuellement en déficit depuis près de 10 ans (jusqu'à 6 millions de dollars en 2013), et tenter de stopper l'érosion des abonnements. Deborah Borda devra notamment assurer la collecte des centaines de millions de dollars nécessaires à la rénovation, plusieurs fois retardée, et pour le moment prévue en 2019, du Lincoln Center, siège de l’Orchestre... et trouver des solutions pour sa survie pendant deux saisons sans salle, pendant le chantier.

Elle devra également préparer l’arrivée en 2018 du prochain directeur musical, le Néerlandais Jaap van Zweden, qui remplacera Alan Gilbert.

Dans les années 1990, Deborah Borda avait déjà occupé ce poste. Elle était partie en 1999 suite à plusieurs différends avec Kurt Masur, directeur musical de l’époque, réputé pour sa forte personnalité.

Suite à l’annonce de son retour sur la côte Est, Deborah Borda a déclaré « c’est un moment de transition clé ! La ville de New York et le Lincoln Center sont un carrefour du monde artistique ». Pour Jaap van Zweden, l’énergie et l’engagement musical de Deborah Borda à l’égard de la musique sont « inégalés ».