De la drogue retrouvée dans les toits de l’opéra de Copenhague

Les policiers danois ont saisi 75 kg de marijuana cachés dans les toits de l’opéra de la capitale du Danemark. Après 7 mois d’enquête, le propriétaire de la drogue n’a pas été identifié.

De la drogue retrouvée dans les toits de l’opéra de Copenhague
Opéra de Copenhague © IP3 PRESS/MAXPPP

C’est une saisie pour le moins inhabituelle. La police danoise a mis la main sur 75 kg de marijuana, cachés dans les toits de l’opéra de Copenhague. Ce sont des ouvriers qui ont découvert la drogue en février dernier alors qu’ils réparaient un dégât des eaux.

Prévenus, les policiers ont décidé de garder l’information secrète pour attendre que le propriétaire de la drogue se manifeste. Mais après sept mois de surveillance, personne n’est jamais venu la récupérer. L’affaire, qui a été classée, vient donc d’être révélée par les autorités. Pendant un temps, les forces de l’ordre ont pensé que les 100 000 dollars de drogue étaient destinés à être vendu dans le quartier autogéré de Christiania, situé à quelques pas de l’opéra, où la vente de cannabis est toujours pratiquée à l’air libre. Mais cette piste n’a pas pu être prouvée, et la drogue a été déclarée « objet perdu ».