Daniel Barenboim célèbre deux anniversaires au Festival de Salzbourg

Double anniversaire pour le pianiste qui fêtera ce mercredi 19 août ses 70 ans de scène et ses 55 ans au Festival de Salzbourg.

Daniel Barenboim célèbre deux anniversaires au Festival de Salzbourg
Le pianiste Daniel Barenboim fête les 55 ans de sa première participation au festival de Salzbourg., © AFP / Artur Widak

Cette année est placée sous le signe des anniversaires au Festival de Salzbourg. Même si la fête a  été un peu gâchée par l’épidémie de coronavirus et la configuration toute particulière imaginée les organisateurs. Exit les 200 représentations du festival, cette année, Salzbourg est plus modeste avec 110 concerts dans huit lieux différents, du 1er au 30 août. Le festival fête donc ses 100 ans dans une ambiance particulière comme a pu le souligner sa présidente, Helga Rabl-Stadler, dont le mandat se termine cette année. 

Pour elle, il était impensable de renoncer à la tenue du festival cette année : « À l’égard des générations de 1920 et de 1945, j’aurais été gênée de ne pas essayer », déclare-t-elle dans une vidéo, invoquant « la génération de 1920 qui avait faim, mais pour laquelle Max Reinhardt était persuadé qu’un festival pouvait être un projet de paix » et « la force vitale de 1945, quand, en mai, le général Clark a décidé de faire un festival dans les ruines, signe à l’époque de départ ouvrant la voie à une Autriche bientôt libre et heureuse. »

« Le rassemblement était alors une récompense alors qu’il est devenu aujourd’hui une menace », admet Helga Rabl-Stadler. C’est pourquoi les organisateurs ont établi un long protocole de sécurité avec des virologues.

Double anniversaire pour Barenboim

Le programme de la saison du centenaire du Festival de Salzbourg fait la part belle à Daniel Barenboim . Le chef d’orchestre et pianiste conclue son séjour autrichien par un récital de piano solo entièrement consacré à Beethoven, mercredi 19 août. La date est symbolique pour le musicien, puisque 70 ans plus tôt, le 19 août 1950, il donnait son premier concert public à Buenos Aires. Le jeune prodige avait alors 7 ans, et jouait un récital d'œuvres de Beethoven et de Prokofiev.

Daniel Barenboim durant sa toute première performance sur scène, à Buenos Aires, en Argentine, le 19 août 1950.
Daniel Barenboim durant sa toute première performance sur scène, à Buenos Aires, en Argentine, le 19 août 1950., © DR Daniel Barenboim

Cet anniversaire sera couplé à un autre. Les 55 ans de la première participation de Daniel Barenboim au Festival de Salzbourg. En août 1965, le musicien était pianiste soliste auprès du Philharmonique de Vienne alors placée sous la direction de Zubin Mehta.  

Une carrière impressionnante

L’artiste, qui fêtera en novembre ses 78 ans, est un habitué du festival de Salzbourg. En tant que musicien, mais aussi comme chef d’orchestre, depuis 1990. Il y a dirigé les plus grands orchestres, dont les Philharmoniques de Vienne et de Berlin. Et sa carrière est souvent saluée à Salzbourg, comme en témoigne la déclaration d’Helga Rabl-Stadler : « C'est un champion de la paix, qui résiste à tous les revers. Sa conviction active et sa foi dans le pouvoir des arts, en particulier dans les moments difficiles, nous inspirent tout particulièrement en cette année du centenaire. »

Ce concert anniversaire sera la 87e représentation de Daniel Barenboim sur la scène du festival autrichien : 23 opéras, 59 concerts, et cinq masterclasses.