Coronavirus : les musiciens du Philharmonique de Hong Kong jouent pour le public via les réseaux sociaux

Après un mois et demi de fermeture de tous les lieux de concerts à Hong Kong à cause du Coronavirus, les musiciens hongkongais s'organisent. Pour garder le contact avec leur public et envoyer un message d'espoir, ils se filment en jouant et postent leurs vidéos sur les réseaux sociaux.

Coronavirus : les musiciens du Philharmonique de  Hong Kong  jouent pour le public via les réseaux sociaux
Le clarinettiste Andrew Simon et le pianiste Warren Lee dans une vidéo postée par le Philharmonique de Hong Kong sur twitter

« Suite à ces malheureuses circonstances, de nombreux concerts ont été annulés dans notre région, regrette Andrew Simon, clarinette solo du Philharmonique de Hong Kong, dans une vidéo postée sur le compte twitter de l'orchestre. Mais c'est le moment où nous avons le plus besoin de musique, parce qu'elle soigne à la fois l'interprète et le public. » 

Accompagné par le pianiste Warren Lee, le clarinettiste interprète ensuite la Sonatine de Joseph Horovitz, comme un « message d'amitié et de soutien à tous les amateurs de musique, à la famille et aux amis à Hong Kong et dans le monde entier

C'est la solution qu'ont trouvée les musiciens du Philharmonique de Hong Kong pour garder le contact avec le public : partager la musique via Instagram, Facebook et Twitter. Le clarinettiste Andrew Simons, membre de l'orchestre depuis 31 ans, a été à l'origine de cette initiative.  Dans sa première vidéo, postée le 21 février dernier, il a joué un morceau d'Astor Piazzolla. 

« Nous nous sentons si isolés, avoue le clarinettiste, mais nous savons que notre public est content d'avoir de nos nouvelles. »

Sur leur fil twitter, certains musiciens partagent les moments musicaux, d'autres les conseils de pratique musicale ou les détails de leur quotidien loin des podiums,  comme le trompettiste Chris Moyse.  « J'espère que vous êtes en sécurité et en bonne santé en ces temps troubles, dit le musicien. « Nous sommes sincèrement désolés d'avoir eu à annuler nos nombreux concerts, et jouer pour vous nous manque énormément. » Après avoir partagé quelques conseils sur les bonnes pratiques de protection contre le Coronavirus et son inquiétude sur la pénurie du papier toilette, le trompettiste dit essayer de garder une attitude positive : le jogging, la lecture et la pratique musicale remplissent ses journées.

D'autres orchestres ont adopté l'idée, comme l'Orchestre symphonique de Shanghai ou l'Orchestre symphonique de Singapour. 

« L'idée des vidéos est géniale, a affirmé le directeur exécutif du Philharmonique de Hong Kong Benedikt Fohr pour South China Morning Post,Elles ne peuvent pas remplacer une salle de concert, mais c'est une autre façon d'amener la musique dans la société. » En attendant de retrouver le chemin des podiums au plus vite, les musiciens disent mieux vivre le confinement grâce aux réactions enthousiastes des internautes qui plébiscitent chaque nouvelle vidéo.