Coronavirus : le point sur l'actualité de la musique classique

Annulations de festivals, saisons écourtées pour les opéras et les salles de concert, inquiétudes économiques des artistes et des professionnels, le monde de la musique classique est touché de plein fouet par la crise du coronavirus. On fait le point.

Coronavirus : le point sur l'actualité de la musique classique
., © Getty / Jan Woitas

Après la vague d'annulation de tous les concerts, opéras et festivals prévus jusqu'au 30 avril, les regards sont désormais tournés vers les festivals de musique de l'été. Période faste pour les artistes et le public mais rendue plus qu'incertaine tant il est impossible de prédire ce qui va se passer les prochaines semaines. Le ministère de la Culture a d'ailleurs lancé une cellule d'accompagnement des festivals pour les aider au cas par cas. 

Le point sur ce que l'on sait déjà en termes d'annulation ou de report à partir du mois de mai :

En France 

Si toutes les salles de concert et opéra de France sont fermés au moins jusqu'au 30 avril, plusieurs structures ont d'ores et déjà annoncé des annulations ou des reports pour les concerts prévus en mai. 

****

Mise à jour, le 18 mai : 

Le festival de la Chaise-Dieu jette à son tour l'éponge. Devant se tenir du 20 au 30 août en Haute-Loire, la 54e édition de la manifestation musicale ne pourra avoir lieu cette année. Réuni le week-end dernier, le conseil d'administration a reconnu que les conditions sanitaires ne permettaient par l'organisation de l'événement et ne garantissaient pas de pouvoir assurer la "sécurité des quelques 1 000 artistes invités, des 20 000 spectateurs attendus de la France entière et de l'étranger, et des 150 organisateurs, en particulier les équipes techniques et les très nombreux bénévoles", peut-on lire dans un communiqué. Le rendez-vous est donné pour l'été 2021. 

****

Mise à jour, le 14 mai : 

L'équipe du festival Berlioz à La Côte-Saint-André avait tout envisagé pour tenter de maintenir son édition 2020. En vain. Bruno Messina, le directeur de la manifestation, a été contraint d'annoncer l'annulation du festival qui devait se tenir du 18 au 30 août. "Les contraintes de tous ordres et les risques importants ont eu raison de notre enthousiaste obstination" explique-t-il dans un communiqué. Le festival Berlioz avait accueilli 38 000 spectateurs l'année dernière.

****

Mise à jour, le 21 avril :

Le Festival de Saint-Denis, qui devait initialement se tenir du 2 juin au 6 juillet, est reporté à l'automne. La tenue de l'événement, qui prend place chaque année dans la basilique de la ville, est en effet impossible à la suite des annonces faites par le président de la République le 13 avril dernier. Le festival précise qu'il communiquera les dates du report dans les prochaines semaines. 

****

Le Printemps de la Grange, festival de piano de La Grange au lac à Evian a été annulé. Cette 3e édition devait se tenir du 8 au 10 mai prochain. Le festival propose aux personnes qui étaient déjà munies d'un billet de l'échanger pour assister aux Rencontres musicales d'Evian, autre événement qui aura lieu du 4 au 11 juillet. 

A Paris, la Philharmonie annule sa programmation jusqu'au 15 juillet inclus, y compris la 11e édition du Festival Days Off, qui devait avoir lieu du 27 juin au 7 juillet. De son côté, l'Opéra de Paris annule ses spectacles au moins jusqu'au 30 mai. Idem pour l'Opéra de Dijon, contraint d'annuler toutes les représentations prévues jusqu'au 30 mai, et l'Opéra de Lille jusqu'au 17 juin, dernière date de sa saison.

A Toulouse, le Théâtre et l'Orchestre National du Capitole annulent tous les rendez-vous prévus dans le cadre de la saison 2019-2020 et annoncent que la création du ballet Toulouse-Lautrec est reportée à novembre 2020.

L'Orchestre National des Pays de la Loire a également prématurément mis fin à sa saison.

L'opération Tous à l'Opéra est reportée les 14 et 15 octobre prochains. La 14e édition devait se tenir les 9 et 10 mai. Cet événement fédère chaque année les maisons lyriques de France en organisant des portes ouvertes, des visites d'atelier ou d'assister à des répétitions publiques.  

Du côté des festivals, celui d'Aix-en-Provence n'aura pas lieu du 6 juin au 18 juillet 2020 comme prévu ; une version en ligne est cependant envisagée. De même, l'édition 2020 des Chorégies d'Orange qui devait se tenir du 19 juin au 1er août est annulée.

Le festival et l'académie ManiFeste-2020 de l'Ircam, qui devaient initialement se tenir en juin, sont annulés. Cependant certains événements du festival pourraient être reportés du 31 août au 13 septembre.

Dans une interview accordée à Ouest France, René Martin, directeur artistique de nombreux festivals dont la Folle Journée ou La Roque d'Anthéron, annonce avoir déjà annulé 680 concerts. Parmi eux les Folles Journées de Tokyo au Japon ou celles de Ekaterinbourg en Russie. René Martin annonce avoir décalé les ouvertures des festivals de La Roque d'Anthéron et de la Grange de Meslay. 

Annulation aussi pour la tournée asiatique à laquelle devait participer l'Orchestre philharmonique de Radio France. Les musiciens et leur chef Mikko Franck devaient partir en Chine et au Japon du 23 mai au 5 juin pour une série de 8 concerts. 

Par ailleurs, la Maison de la Radio vient d'annoncer l'extension de sa fermeture au public, et donc l'annulation de tous les concerts prévus jusqu'à la fin de sa saison musicale, à savoir jusqu'au 27 juin. 

Dans le monde

Mise à jour, le 7 mai :

Le festival de Glyndebourne en Angleterre a annoncé son annulation. La manifestation lyrique, qui devait se tenir du 21 mai au 30 août, avait envisagé de raccourcir son édition 2020. Mais les conditions n'étaient plus réunies outre-Manche pour assurer son maintien. Le festival de Glyndebourne propose habituellement 120 représentations et accueille 150 000 spectateurs. 

****

Chez nos voisins européens, plusieurs festivals ont déjà tranché en choisissant d'annuler leur édition 2020. C'est le cas du festival de Bayreuth en Allemagne, du festival d'Edimbourg en Ecosse ou duFestival de Pentecôte de Salzbourg en Autriche qui devait se tenir du 29 mai au 1er juin. 

Toujours en Autriche, l'Opéra d'Etat de Vienne annonce fermer ses portes jusqu'au 30 juin. Mais de l'optimisme du côté du festival de Bregenz, qui organise chaque année des représentations d'opéra sur une scène flottante. L'organisation estime que l'événement pourra se tenir comme prévu du 22 juillet au 23 août puisque l'opéra donné cette année est une reprise de Rigoletto, présenté l'année dernière et nécessitant donc beaucoup moins de répétitions et de préparation technique. 

L'Opéra royal du Danemark est fermé jusqu'au 31 juillet. 

Aux Etats-Unis, le Metropolitan Opera et le Carnegie Hall ont tous les deux mis fin à leur saison et ne rouvriront qu'en septembre.