Coronavirus : le point dans les salles de spectacle après l'interdiction des rassemblements

Philharmonie de Paris, Halle aux Grains, opéras... les salles de spectacle sont touchées de plein fouet par l'interdiction des rassemblements de plus de 100 personnes ordonnée vendredi 13 mars par le Premier ministre.

Coronavirus : le point dans les salles de spectacle après l'interdiction des rassemblements
Coronavirus : l'Opéra de Paris annule ses représentations des trois prochains jours, © Radio France / Catherine Grain

C'était une question de temps. Après avoir interdit les rassemblements de plus de 1 000 personnes, Edouard Philippe vient d'annoncer l'interdiction des événements réunissant plus de 100 personnes. Annonce faite à 13h ce vendredi 13 mars par le Premier ministre avec effet immédiat sur tout le territoire national. « J'ai consulté le Comité scientifique pour prendre des mesures » a indique le Premier ministre sur TF1. Ajoutant qu'il y aurait des « conséquences pour les théâtres, les cinémas ». Cette nouvelle mesure signifie donc l'annulation de tous les concerts dans des salles de taille modeste ou celles qui avaient opté pour la limitation de leur jauge. 

Le point sur la situation vendredi 13 mars

Après les annonces du Président Emmanuel Macron, jeudi 12 mars à 20h, Radio France a pris de nouvelles décisions, qui renforce les mesures pris précédemment, pour ralentir la propagation du coronavirus. L'ensemble des concerts et des événements organisés par Radio France, que ce soit à la Maison de la Radio ou à l'extérieur, sont désormais fermés au public. 

Par conséquent le Théâtre des Champs-Elysées à Paris vient d'annoncer l'annulation de toutes les représentations prévues jusqu'au 19 avril inclus. Idem pour le Théâtre du Châtelet, l'Opéra national du Rhin, l'Opéra de Bordeaux, l'Opéra de Nancy, celui de Rennes qui indiquent fermer leur portes jusqu'à nouvel ordre. 

Le Disquaire day, grande fête des disquaires indépendants et des vinyles, est reporté. L'événement devait se tenir le 18 avril et se tiendra le 20 juin prochain.

Le festival de Pâques à Aix-en-Provence est lui aussi annulé. Il devait se tenir du 4 au 19 avril prochain. Le violoniste Renaud Capuçon, qui en assure la direction artistique, a fait part sur Twitter de son « infinie tristesse » et donne déjà rendez-vous au public en 2021.

L'Opéra de Paris annule ses représentations, le point sur la situation jeudi 12 mars 

Au tour du concours international de cheffes d'orchestre La Maestra d'être annulé. La première édition de la compétition réservée aux femmes devait se tenir du 16 au 19 mars à la Philharmonie de Paris. En lien avec le Paris Mozart Orchestra, la salle parisienne indique que le concours est reporté du 15 au 18 septembre.

L'Opéra national de Paris a annoncé l'annulation de toutes les représentations de Manon, du Don Giovanni qui devait débuter le 21 mars, de Balanchine et du spectacle de l'école de danse. Seules les activités de l'amphithéâtre et du studio, à Bastille, sont maintenues. La maison lyrique déclare qu'elle « espère avoir la possibilité de présenter au public les nouvelles productions, actuellement en répétition, de L'Or du Rhin, de La Walkyrie et des spectacles de ballet d'Alan Lucien Oyen et de Mayerling ».

Programmé à la Seine Musicale du 8 au 10 mai, le salon de la musique Musicora est annulé. 

Le casse-tête de l'adaptation continue, le point sur la situation mercredi 11 mars

Très attendue, la production de Platée, l'opéra de Rameau présenté au Théâtre du Capitole de Toulouse à partir du 28 mars, devrait être maintenue. L'institution annonce qu'elle « va tout mettre en oeuvre pour maintenir les spectacles » et que « La jauge sera limitée à 800 spectateurs par représentation ».  

Du côté du Théâtre du Châtelet, les ventes pour Room with a View, dont les représentations ont lieu jusqu'à samedi, sont suspendues, mais le spectacle est maintenu. Tous les spectateurs munis de billets vont être contactés par le théâtre. Le Châtelet annonce également que les représentations du spectacle de Pina Bausch, présenté du 24 au 29 mars, sont maintenues : « Le Théâtre du Châtelet et le Théâtre de la Ville travaillent ensemble pour trouver les solutions adaptées aux circonstances ». 

A l'Opéra Comique, où les représentations de Macbeth Underworld, composé par Pascal Dusapin, commencent le 25 mars, la jauge a été réduite pour se situer en dessous du seuil de 1000 personnes. Quelques places sont même encore disponibles. Par contre, la journée portes ouvertes aux familles, prévue dimanche 15 mars, est annulée. 

De plus en plus de salles s'adaptent, le point sur la situation mardi 10 mars à 18h

Après les annulations annoncées à l'Opéra de Paris et à la Philharmonie (voir plus bas), les annonces des institutions musicales tendent au maintien des représentations. C'est le cas à l'Opéra de Rouen, à l'Orchestre philharmonique de Strasbourg, comme à l'Opéra de Vichy, qui maintiennent leurs activités et adaptent leur jauge, le cas échéant. L'Auditorium de Lyon maintient ses concerts à l'exception de la Passion selon Saint Jean par le Bach Collegium Japan, programmée jeudi 12 mars et annulée

Le Théâtre des Champs-Elysées a annoncé ce mardi le maintien des représentations, en adaptant la jauge de ses concerts. En conséquence, l'institution de l'avenue Montaigne stoppe les réservations « pour toutes les représentations programmées entre le 15 mars et le 15 avril jusqu'à nouvel ordre » et contactera ses spectateurs « dans les plus brefs délais ». Toutes, à l'exception du récital de Renée Fleming et Evgeny Kissin. Les artistes « ne peuvent se résoudre à accepter qu'une partie des spectateurs soit contrainte d'annuler sa venue » dit le communiqué du TCE qui annonce l'annulation de l'événement, programmé le 19 mars.  

Premières annulations à l'Opéra national de Paris et point sur la situation à 18h

Dans l'attente de plus de précisions de la part de la préfecture de Paris depuis ce matin, l'Opéra national de Paris a finalement annoncé en début d'après-midi que la représentation de Balanchine, ce lundi 9 mars, est annulée « en application de la décision gouvernementale » et que les spectateurs peuvent être remboursés. La représentation de Manon, mardi 10 mars, se déroulera à huis clos en raison de sa captation audiovisuelle et le concert de l'orchestre (5e symphonie de Mahler) prévu mercredi 11 mars est annulé.     

La Philharmonie de Paris a annoncé dès ce matin que les concerts de la grande salle Pierre Boulez sont annulés dès ce lundi, et ce jusqu'au 22 mars. Toutes les autres activités, des concerts de la Cité de la musique, aux ateliers et conférences sont, elles, maintenues.  

A Radio France, si les concerts de l'auditorium et du studio 104 sont maintenus « dans le respect de la limitation des rassemblements fixée à 1 000 personnes », les émissions d'ordinaire ouvertes au public, comme Génération France Musique, le Live se feront à huis clos. 

A Toulouse, les concerts de Tugan Sokhiev à la Halle aux Grains, avec l'orchestre et chœurs du Théâtre du Bolchoï dans le cadre des Musicales Franco-Russes, prévus les 10, 11 et 12 mars, sont annulés. Il en va de même pour certains événements du Festival Arsmondo Inde, organisé par l'Opéra national du Rhin jusqu'au 26 mars, ainsi que pour la 32e édition du Festival Chorus, prévue du 25 au 29 mars à la Cité Musicale. Particulièrement touchée par le virus, la ville de Mulhouse ne verra pas son orchestre symphonique se produire vendredi 13, à La Filature.  

A Lille, le concert de l'Orchestre national de Lille prévu mercredi ("Destin Russe") est maintenu, mais la formation musicale n'est pas encore en mesure de se prononcer sur ses autres engagements.

Les salles qui s'adaptent, ou qui ne sont pas concernées par la mesure

A Bordeaux, l'Opéra a annoncé le maintien des spectacles. L'institution a déclaré avoir « pris les mesures nécessaires pour respecter les jauges décrétées par les autorités ».  Même situation à Lille, où l'Opéra adapte également sa jauge « en lien avec la ville de Lille et la Préfecture du Nord » et à l'Opéra de Dijon, qui « travaille de concert avec les services de la Préfecture de Région Bourgogne-Franche-Comté pour adapter les jauges au nouveau cadre demandé ». 

Bon nombre de salles de spectacles ont également annoncé le maintien de leurs activités car elles ne sont pas concernées par la limite de 1000 personnes. C'est le cas à Angers-Nantes Opéra, à l'Opéra de Nancy,  à l'Opéra de Rennes, à l'Opéra royal de Versailles, à l'Opéra de Massy, ainsi qu'à l'Opéra de Limoges, et à l'Opéra de Tours.