Coronavirus : le Metropolitan Opera de New York ne paiera pas les artistes

La maison lyrique new-yorkaise a décidé d'appliquer la clause de force majeure et ne versera aucun cachet aux artistes non-salariés qui devaient se produire dans les semaines à venir. La décision a déclenché un tollé aux Etats-Unis.

Coronavirus : le Metropolitan Opera de New York ne paiera pas les artistes
Le Metropolitan Opera de New York, au sein du Lincoln Center, © AFP / GUIZIOU Franck

Alors que la plupart des salles d'opéra du monde entier tentent de trouver des solutions pour garantir le versement des cachets de chanteurs lyriques dont les contrats ont été annulés des suites de l'épidémie de coronavirus, le Metropolitan Opera de New York a tranché. L'institution ne versera aucune rémunération aux solistes qui devaient se produire sur scène et dont les représentations ont été annulées. 

La direction du Met a décidé d'activer la clause de force majeure incluse dans les contrats. Aucun artiste non-salarié ne touchera un dollar pour les productions prévues à partir du 12 mars, date de fermeture de la maison lyrique pour les raisons sanitaires liées à l'épidémie de Covid-19.

Peter Gelb, le directeur de l'opéra new-yorkais, l'a fait savoir dans un mail adressé aux artistes concernés. Un court mail dans lequel le Met fait savoir que la santé des artistes est ce qui lui importe le plus. Cette décision a déclenché la fureur des chanteurs concernés. 

"Je suis totalement déçu par cette décision, déclare l'un des solistes de façon anonyme dans un billet du blog du ténor Zach Finkelstein. Beaucoup d'opéras, les gros comme les petits, font des effort pour aider leurs chanteurs dans cette période difficile. Pas le Met. Cela en dit beaucoup sur ce qu'est cette maison. Honteux". 

Le Metropolitan, disposant du plus important budget pour une salle de spectacle aux USA, poursuit ses activités en ligne, en proposant chaque soir de la semaine la diffusion en streaming vidéo d'une de ses productions. 

En France, le milieu du spectacle vivant attend toujours l'annonce de mesures précises du gouvernement.