Controverse sur la “diversité ethnique” : Aida annulé en Angleterre

Une adaptation d’Aida de Verdi, qui devait être jouée au printemps 2017 par des étudiants de Bristol a été annulée. En cause, l’opposition de plusieurs élèves dans l’établissement qui refusaient que les rôles principaux soient interprétés par des chanteurs blancs.

 Controverse sur la “diversité ethnique” : Aida annulé en Angleterre
Aida de Verdi, joué en février 2016 au Palais des arts Reina Sofía, à Valence en Espagne © KAI FOERSTERLING/EPA/MaxPPP

La controverse a été relayée par plusieurs journaux britanniques. La comédie musicale Aida, adaptée de l’opéra de Verdi, qui devait être montée au printemps 2017 par des étudiants de l’Université de Bristol, a été annulée. En cause : des accusations “d’appropriation culturelle”.

En effet, depuis que la compagnie de théâtre de l’établissement a choisi cette pièce pour son spectacle annuel, plusieurs étudiants de Bristol se sont insurgés contre le fait que les rôles titres, celui d’une esclave éthiopienne et d’un officier égyptien, soient interprétés par des chanteurs blancs. Face à ces réactions, la compagnie de théâtre a annoncé sur Facebook qu’elle annulait le spectacle : « C’est avec une grande tristesse que nous annonçons l’annulation d’Aida. Depuis que nous avons choisi de monter ce spectacle, il a été l’objet d’une controverse portant sur la diversité ethnique. Nous tenons à rappeler que la pièce se déroule en Egypte ancienne, et qu’elle raconte la guerre que se mènent deux pays, car l’un des deux est asservi. A cause de cette situation politique, et de leurs nationalités différentes, deux amants ne peuvent vivre leur amour. C’est ce qui est écrit dans le livret, sans aucun commentaire sur une discrimination ethnique. C’est une honte que nous devions annuler ce spectacle par peur d’offenser, mais cela n’a jamais été notre intention. Notre intention était de raconter cette histoire, qu’il vaut mieux écouter, plutôt que de ne plus jouer du tout ».