Clap de fin pour le Fantôme de l’opéra au West End de Londres

Après 34 ans à l’affiche de la célèbre scène anglaise, Le Fantôme de l’opéra est définitivement déprogrammé du West End de Londres. Une annonce qui a suscité de nombreuses réactions.

Clap de fin pour le Fantôme de l’opéra au West End de Londres
Le Fantôme de l'opéra était à l'affiche du Théâtre de Sa Majesté (Her Majesty's Theatre) depuis 1986., © Getty / Mike Kemp

Dernière victime du Covid-19, Le Fantôme de l’opéra va quitter la programmation du West End de Londres. Après avoir diverti le public pendant 34 ans et des milliers de représentations, le rideau est tombé sur la comédie musicale à succès d'Andrew Lloyd Webber, ce qui a porté un coup dévastateur au théâtre britannique. Il faut dire que la crise sanitaire a porté un coup dur aux finances de l’institution. 

Tout cela est parti d’une annonce, publiée ce mercredi matin par le producteur Cameron Mackintosh dans le quotidien Evening Standard : « Comme aucune issue à cette crise n'était en vue, j'ai dû procéder la semaine dernière à la terrible et pénible réduction de mon organisation pour assurer la survie de mon entreprise. » Et ce, malgré l’annonce récente d’un fonds de sauvetage pour les arts de 1,57 milliard de livres par le gouvernement britannique. 

Une aide financière pas arrivée à temps

En mai dernier pourtant, Mackintosh avait prévenu le ministre de la Culture Oliver Dowden et le gouvernement que cette décision serait nécessaire au regard de la situation financière. Plus récemment, les producteurs avaient déjà annoncé que la tournée de 14 mois du Fantôme de l’opéra, au Royaume-Uni et en Irlande, serait annulée pour assurer la sécurité du public et des acteurs pendant la pandémie.

« L’aide promise par le gouvernement ne s’est toujours pas concrétisée. Lorsque le Covid-19 est apparu, mes huit théâtres étaient remplis de spectacles à succès, y compris certains des miens. Il n'est donc pas surprenant qu'en tant que propriétaire de théâtre et producteur, sans aucun investisseur extérieur, j'ai subi un énorme préjudice financier. »

Un espoir rapidement écarté

Avec cette annonce, des centaines d’acteurs, de musiciens, de personnels de scène se retrouvent sans mission. Toute la journée, des dizaines de messages de désolation sont apparu sur les réseaux sociaux. Y compris de la part du compositeur Andrew Lloyd Webber. Le compositeur s’est fendu d’un tweet surprenant : « En ce qui me concerne, Le Fantôme rouvrira dès que possible » (en anglais à l’origine). Mais l’espoir est vite douché, quelques heures plus tard, le producteur Cameron Mackintosh a confirmé que le spectacle allait fermer définitivement.

Le Fantôme de l’opéra était présenté au Her Majesty's Theatre de Londres depuis 1986. C’était d’ailleurs la deuxième plus longue comédie musicale de Londres. Il avait remporté de nombreux prix - dont celui de la meilleure comédie musicale en 1988 - et mettait à l'origine en scène Sarah Brightman (alors épouse d'Andrew Lloyd Webber) dans le rôle de Christine et Michael Crawford dans celui du Fantôme.