Grande saison pour le Collectif des Artistes Lyriques et Musiciens Solidaires

Le CALMS (Collectif des Artistes Lyriques et Musiciens Solidaires) propose cette année 10 concerts dont une création mondiale et met en lumière 10 luttes sociales ou humanitaires.

Grande saison pour le Collectif des Artistes Lyriques et Musiciens Solidaires
Chrystelle Di Marco avec les artistes du CALMS dans l'ombre, © Jeff Canavaggia

Le CALMS entame sa deuxième saison. Le Collectif des Artistes Lyriques et Musiciens Solidaires, qui s'est créé en janvier 2019, quelques mois après l'effondrement d'immeubles rue d'Aubagne à Marseille, propose dix concerts dans les Bouches du Rhône, représentant chacun une association caritative (La Colombe, Le Refuge, SOS Méditerranée...), durant la saison 2020-2021.  

Tous les artistes participant à ces événements sont bénévoles. "C'est évident", précise Béatrice Uria-Monzon. "C'est notre devoir de nous mobiliser pour de telles actions." La soprano, déjà engagée auprès de plusieurs associations, se produira le 13 décembre à l'Opéra de Marseille pour la Croix Rouge Marseille. Elle ajoute qu'elle n'a "pas hésité à adhérer à l'association dès que l'organisateur, Mikhael Piccone, m'en a parlé. Mikhael est quelqu'un que j'aime beaucoup et en qui j'ai entièrement confiance."

Même son de cloche pour Rémy Bres. Le jeune ténor se produira au Théâtre de plein air du Musée du terroir Marseillais le 11 octobre pour le Centre Ressource Marseille, spécialisé dans l'accompagnement des malades du cancer. Il explique que "rejoindre le CALMS a été une évidence pour beaucoup d'artistes et moi-même. Nous ne sommes ni pompiers, ni soignants, mais dans notre apparente impuissance, nous avons voulu montrer que l'art peut contribuer, à sa manière, à répondre aux situations d'urgence et de crise. "

Une tournée nationale ? 

Pour le moment, les concerts du CALMS ne se déroulent que dans les Bouches du Rhône.  À l'avenir, cette tournée solidaire pourrait bien être représentée dans l'Hexagone. Mikhael Piccone, baryton et co-fondateur de l'association, précise que "le CALMS est un outil dont les artistes partout en France doivent s'emparer. Nous allons commencer par essayer que le concert des Voix solidaires 2021, qui sera contre les violences faites aux femmes, soit réalisé dans plusieurs grands théâtres de France. " Il explique simplement que "c'est une mobilisation nationale que nous voulons créer avec ces voix solidaires." 

Béatrice Uria-Monzion ajoute même que "c'est une belle initiative qui a un suivi, pas un coup d'éclat. Si un jour la tournée passe dans la région où je vis, le Lot et Garonne, j'irai chanter directement.

Tous les fonds reversés pour les différents concerts iront directement aux associations concernées. Le point d'orgue de ces concerts sera celui des voix solidaires le 12 juin 2021 à l'Opéra de Marseille. Environ 200 artistes participeront au plus grand concert caritatif de France lors de cette soirée organisée contre les violences faites aux femmes.