Bertrand Chamayou, l’ONF, le Palazzetto Bru Zane et Philippe Jaroussky récompensés aux Gramophone Awards

Le magazine anglais Gramophone a dévoilé les noms des enregistrements récompensés par les Gramophone Classical Music Awards 2019. Parmi eux figurent plusieurs disques enregistrés par des artistes français.

Bertrand Chamayou, l’ONF, le Palazzetto Bru Zane et Philippe Jaroussky récompensés aux Gramophone Awards
Philippe Jaroussky, © Getty / Ullstein bild

Le 16 octobre 2019, se tiendra à Londres l’annuelle cérémonie des Gramophone Classical Music Awards. Décernés par le magazine britannique Gramophone, ces prix récompensent  les meilleurs enregistrements de musique classique, répartis en 10 catégories. 

Dans la catégorie musique de chambre, c’est le disque Les Trois Sonates et autres pièces tardives, paru chez Harmonia Mundi, de Debussy qui a été récompensé. Il rassemble Isabelle Faust au violon, Alexander Melnikov,  Tanguy de Williencourt et Javier Perianes au piano, le violoncelliste Jean-Guihen Queyras, Magali Mosnier à la flûte traversière, l’altiste Antoine Tamestit et Xavier de Maistre à la harpe.

Le disque consacré aux Abendmusiken de Buxtehude sorti chez Alpha Classics, avec l’ensemble Masques du claveciniste Olivier Fortin et l’ensemble vocal belge Vox Luminis dirigé par Lionel Meunier, reçoit le prix du meilleur enregistrement choral. 

Le pianiste Bertrand Chamayou, l’Orchestre National de France et Emmanuel Krivine sont les lauréats de la catégorie concerto, pour le disque Saint-Saëns paru chez Erato. 

L’enregistrement du Palazzetto Bru Zane de La Reine de Chypre avec  l’Orchestre de chambre de Paris, le Chœur de la radio flamande, le chef Hervé Niquet, Véronique Gens, Cyrille Dubois, Etienne Dupuis et Eric Huchet est récompensé dans la Catégorie Opéra.   

Philippe Jaroussky remporte le prix du meilleur récital pour son disque Cavalli, sorti chez Erato.  

Parmi les autres lauréats figurent la pianiste Yuja Wang pour The Berlin Recital (Deutsche Grammophon), l’ensemble Cupertinos et Luis Toscano pour leur disque consacré à Manuel Cardoso, et l’Orchestre Philharmonqiue de Vienne, dirigé par Sakari Oramo pour les symphonies 2 & 6 de Rued Langgaard.    

L’un de ces enregistrements sera désigné « Enregistrement de l’année », au cours de la cérémonie du 16 octobre, à Covent Garden.