Barbara Hannigan, lauréate de la 60e édition des Grammy Awards

Dimanche 28 janvier 2018 se tenait à New York la 60e cérémonie des Grammy Awards. La soprano Barbara Hannigan et le pianiste Daniil Trifonov ont notamment été récompensés au cours d'une soirée très politisée.

Barbara Hannigan, lauréate de la 60e édition des Grammy Awards
Barbara Hannigan dans Written on Skin de George Benjamin, © Getty / Robbie Jack

Les artistes étaient mobilisés pour la 60e cérémonie des Grammy Awards. A l'instar d'Hollywood avec les Golden Globes, plusieurs personnalités du monde de la musique présentes hier à New York ont désiré faire part de leur soutien au mouvement Me Too, qui dénonce le harcèlement fait aux femmes. Au cours de cette soirée, qui s'est révélée très politisée, plusieurs interventions étaient également dirigées contre la politique migratoire menée par le président Donald Trump. Le présentateur de la cérémonie, James Corden, a invité des chanteurs, ainsi qu’Hilary Clinton elle-même, à lire des passages du livre du journaliste américain Michael Wolff, Fire and Fury, qui critique ouvertement la première année de l’administration Trump à la Maison Blanche.

Barbara Hannigan, Daniil Trifonov et Patricia Kopatchinskaja

Le palmarès fut marqué par le sacre du chanteur américain Bruno Mars qui a remporté 6 trophées. En classique, Barbara Hannigan remporte le prix du meilleur album vocal solo pour Crazy Girl Crazy, disque dans lequel la soprano reprend Gershwin, Berg et Berio. Le pianiste Daniil Trifonov repart quant à lui avec le prix du meilleur album instrumental solo pour Transcendental, dédié à Franz Liszt. Le prix du meilleur enregistrement d’opéra est décerné à Wozzeck de Berg, dirigé par Hans Graf avec Anne Schwanewilms et Roman Trekel et l’Orchestre symphonique de Houston. Le prix de la meilleure performance orchestrale revient à l’Orchestre Symphonique de Pittsburgh dirigé par Manfred Honeck dans un programme Chostakovitch et Barber. La violoniste Patricia Kopatchinskaja, accompagnée du Saint Paul Chamber Orchestra, est quant à elle lauréate du prix de la meilleure performance de musique de chambre.

Cécile McLorin Salvant une nouvelle fois récompensée

En jazz, le prix du meilleur album de jazz vocal est décerné à Cécile McLorin Salvant pour Dreams And Daggers. L’année 2018 démarre décidemment très bien pour la chanteuse qui a récemment été récompensée en France du prestigieux Prix Django Reinhardt de l’Académie du Jazz. Le prix du meilleur album de jazz instrumental revient à Billy Childs pour Rebirth. Le Christian McBride Big Band est lauréat de la catégorie meilleur album d’ensemble de jazz pour le disque Brigin’It. Et c’est John McLaughlin qui remporte le prix du meilleur solo de jazz improvisé pour Miles Beyond.

La liste complète des lauréats est à retrouver ici.