Amandine Albisson, nouvelle danseuse étoile de l’Opéra de Paris

La première danseuse Amandine Albisson a été nommée danseuse étoile mercredi 5 mars, à l’issue de la représentation d’Onéguine de John Cranko.

Amandine Albisson, nouvelle danseuse étoile de l’Opéra de Paris
Amandine Albisson (©Julien Benhamou / Opéra national de Paris)

Une étoile s’en va, une autre prend sa place… Après les adieux à la scène d’Isabelle Ciaravola, le 28 février dernier, Brigitte Lefèvre (directrice de la danse), a décidé de nommer Amandine Albisson danseuse étoile à l’issue de la représentation du ballet Onéguine, mercredi 5 mars.

Amandine Albisson est née le 30 janvier 1989 à Marseille, elle est entrée à l’Ecole de danse de l’Opéra en 1999, et intègre le Corps de ballet en 2006. Promue coryphée en 2009, elle reçoit la même année le Prix du Cercle Carpaux, puis devient sujet l’année suivante. En 2013, Amandine Albisson reçoit le Prix de l’Arop (l’Association pour le Rayonnement de l’Opéra de paris), et poursuit son ascension en devenant Première danseuse au début de l’année 2014.

Parmi ses principaux rôles, citons La Nymphe dans L’Après-midi d’un faune de Nijinski, la Princesse Aurore dans La Belle au bois dormant et La Reine des Dryades dans Don Quichotte de RudolfNoureev, ou encore Vivette dans l’Arlésienne de Roland Petit.