Affaire Carlos Ghosn : Yamaha met en garde les internautes qui se photographient dans des étuis à instruments

Yamaha a mis en garde les internautes japonais qui s'amusent à se photographier dans ces étuis ou des caissons pour instruments, imitant la technique qu'aurait utilisée Carlos Ghosn pour s'évader du Japon.

Affaire Carlos Ghosn : Yamaha met en garde les internautes qui se photographient dans des étuis à instruments
Un internaute japonais caché dans un étui de contrebasse pour imiter la supposée technique d'évasion de Carlos Ghosn

Si cette mode ne semble pas pour l'instant avoir touché l'Europe, elle fait les délices des réseaux sociaux japonais. Des internautes s'amusent à se photographier cachés dans des étuis ou des caissons d'instruments de musique et publient ensuite les photos sur les réseaux sociaux. Un clin d'oeil à la technique supposée de Carlos Ghosn pour s'évader du Japon à la fin du mois de décembre 2019. L'ancien PDG de Renault-Nissan avait pour interdiction de quitter le territoire dans l'attente de son procès pour diverses malversations financières présumées. 

D'après le Wall Street Journal, Carlos Ghosn aurait réussi à échapper aux contrôles et à embarquer dans un jet privé à destination de la Turquie, puis du Liban, en se cachant dans un caisson pour instrument de musique. Depuis, des internautes japonais « jouent à être Ghosn », comme on peut le voir dans les quelques tweets qui suivent. 

Une femme recroquevillée dans une housse de harpe, un autre avec les pieds qui dépassent d'un étui de contrebasse, etc. Mais ces photos ont fait réagir Yamaha Wind Stream, compte twitter de la firme japonaise en charge de l'actualité des instruments à vent. « Pour éviter un accident tragique, veuillez ne pas le faire. Les étuis pour instruments de musique et équipements audio sont conçus pour contenir des instruments de musique et des équipements audio. Veuillez les utiliser correctement », peut-on lire, en japonais dans le texte. 

Le tweet est rapidement devenu viral au Japon et aura certainement pour effet d'encourager encore plus d'internautes à participer à ce Carlos Ghosn Challenge. Toujours sur Twitter, la journaliste française Karyn Nishimura explique que de nombreux journaux télévisés ou émissions ont également elles aussi reproduit la présumée technique de Carlos Ghosn en enfermant un journaliste avec une caméra dans un caisson pour instruments. 

Selon le Wall Street Journal, citant des sources anonymes proches de l'enquête en Turquie, le caisson dans lequel était caché Carlos Ghosn était percé de trous pour lui permettre de respirer.  Le journal a publié une image d'une grande caisse noire qui selon lui a été utilisée pour l'évasion de Ghosn et a été retrouvée à l'arrière de l'avion.

Avec AFP