Accusé de harcèlement sexuel, Peter Martins quitte la tête du New York City Ballet

A la tête du New York City Ballet depuis 1989, le danseur et chorégraphe Peter Martins va quitter ses fonctions suite aux accusations de harcèlement sexuel, d’abus physique et moral dont il fait l'objet.

Accusé de harcèlement sexuel, Peter Martins quitte la tête du New York City Ballet
Peter Martins lors du Gala de printemps du New York City Ballet (2017), © Getty / Jared Siskin

Dans un article paru le 1er janvier 2018, le _New York Times_ révèle que Peter Martins va prendre sa retraite et quitter la direction du New York City Ballet, suite aux accusations de harcèlement physique et moral qui ont été prononcées à son encontre.

Le danseur et chorégraphe danois de 71 ans est accusé par une vingtaine de danseurs et danseuses d’abus verbaux et physiques. Il aurait également utilisé son autorité pour obtenir des relations sexuelles avec certains d’entre eux.

« J’ai nié et je continue de nier avoir déjà eu ce genre de comportement », a-t-il écrit dans une lettre adressée au conseil d’administration de la compagnie et dont le New York Times a pu consulter une copie.

« Nous remercions Peter pour sa formidable contribution au New York City Ballet en tant que maître de ballet durant plus de trois décennies », a déclaré le président du conseil d’administration Charles W. Scharf dans un communiqué.

Peter Martins fait l’objet d’une enquête, toujours en cours depuis l’envoi d’une lettre anonyme dans laquelle figuraient plusieurs accusations. Un groupe de danseurs a ensuite contacté le New York Times pour porter d’autres accusations sur des faits qui remonteraient à 1983, date à laquelle Peter Martins a commencé à codiriger la compagnie dont il fut premier danseur, avant d'être nommé directeur artistique en 1989.

avec AFP