Accusé d’avoir endommagé l’ouïe d’un musicien, le Royal Opera House devant les tribunaux

L’altiste Christopher Goldscheider affirme que son audition a fortement été abîmée au cours de répétitions du Ring de Wagner au Royal Opera House de Londres en 2012. Il a décidé de porter l’affaire en justice, en déposant plainte contre l’institution.

Accusé d’avoir endommagé l’ouïe d’un musicien, le Royal Opera House devant les tribunaux
Le Royal Opera House de Londres, © Russ London

Le procès opposant l’altiste Christopher Goldsheider et le Royal Opera House de Londres vient de démarrer en Grande-Bretagne. L’altiste accuse l’institution de ne pas avoir fourni de protections auditives suffisantes aux musiciens lors de répétitions du Ring de Wagner en 2012. Installé devant la section des cuivres, il affirme que le niveau sonore était « particulièrement élevé dans la fosse » et déclare avoir été victime d’un « choc acoustique » qui a profondément affecté son ouïe.

Le mardi 30 janvier 2018, ses avocats ont déclaré à la Haute-Cour de Londres que les conséquences de cet accident ont été « dévastatrices » pour sa vie personnelle et sa carrière, rapporte le Daily Mail.

Désormais incapable de jouer et d’écouter de la musique, Christopher Goldsheider a été contraint d’abandonner sa carrière à l’Opéra. « Sa blessure l’a fortement tourmenté et l’a gravement diminué plusieurs aspects de sa vie », a poursuivi l’un de ses avocats. Selon la Cour, Christopher Goldsheider a pu en effet être exposé à un niveau sonore moyen de 91 décibels pendant trois heures, ce qui présente un « risque important de blessure ».

Les avocats de la fondation du Royal Opera House, qui dirige le lieu, soutiennent que la plainte déposée par le musicien est « étrange à bien des égards ». Ils affirment que ce n’est pas sa participation à l’orchestre qui a causé ses troubles auditifs car l’opéra aurait bien protégé ses musiciens.

Dans un document diffusé par la presse britannique, la défense déclare que « les opéras de Richard Wagner provoquent souvent de fortes émotions ». Elle ajoute, « bien que ses œuvres lyriques soient certainement les plus importantes jamais écrites, elles suscitent la controverse car elles ont été accaparées par le nationalisme allemand. Mais c’est la première fois que l’on prétend que sa musique a causé un réel préjudice à l’un de ses interprètes (…) La musique de Richard Wafgner n’est pas à blâmer

Le procès est toujours en cours. Christopher Goldsheider réclame près de 750 000 livres sterling (environ 853 000 euros). Il pourrait en obtenir 1 million.