A Dijon, le festival imaginé par David Grimal annulé en raison d'un cas de coronavirus

En raison d'un cas de coronavirus dans l'équipe artistique, le festival Dissonances Chamber Music Series à l'Opéra de Dijon s'est vu contraint d'annuler les concerts à venir.

A Dijon, le festival imaginé par David Grimal annulé en raison d'un cas de coronavirus
Le violoniste David Grimal, le pianiste Nelson Goerner et le violoncelliste Victor Julien-Laferrière lors d'un concert des Dissonances Chamber Music Series à l'Opéra de Dijon , © Les Dissonances

Ils étaient parmi les premiers musiciens de France à retrouver la scène après le confinement mais leur audace n'a pas été récompensée. Organisé depuis le 17 juin à l'Opéra de Dijon, le Dissonances Chamber Music Series, festival imaginé par David Grimal et Philippe Cassard, a dû s'arrêter subitement après la découverte d'un cas de coronavirus dans l'équipe artistique. Le festival aurait dû se poursuivre jusqu'au 28 juin. 

Une décision que comprend le violoniste David Grimal mais qu'il trouve tout de même un peu trop radicale. "Pour l'instant, il n'y a aucun cas de contamination dans le reste de l'équipe. Je crois que nous aurions pu continuer à jouer et maintenir le festival en nous adaptant" regrette-t-il. Depuis le 17 juin, les musiciens avaient retrouvé la scène mais aussi le public. 150 personnes étaient autorisées sur les 1 611 places de l'auditorium de l'Opéra de Dijon. 

"Ce qu'il faut surtout retenir, c'est le fait que nous avons vécu cinq concert formidables, avec une grande joie de nous retrouver avec les musiciens, l'équipe techniques, le public, etc. Les mesures sanitaires en vigueur sont trop extrêmes. Le spectacle vivant ne peut pas se contenter des réponses qui nous sont données actuellement. Il nous faut apprendre à vivre avec le virus, et non pas mourir avec lui" explique David Grimal. 

Le violoniste annonce qu'il ne compte pas s'arrêter là et travaille déjà à l'organisation d'un autre festival. Son ensemble les Dissonances saura s'adapter aux contraintes qui attendent les musiciens à la reprise en septembre. Notamment lors d'une tournée européenne prévue cet automne : les musiciens partiront au nombre de 37 au lieu de 95 afin de faciliter les déplacements. 

"L'important c'est de continuer quoiqu'il arrive. Il faut que la vie reprenne. Nous étions tellement enthousiastes de nous retrouver, c'est ça qu'il faut garder à l'esprit" conclut David Grimal. 

Sur scène, Natalie Dessay, Nelson Goerner, Victor Julien-Laferrière ou le Quatuor Hermès ont eu le temps de se produire avant l'interruption. 4 concerts seront diffusés sur France Musique.