5 questions à la violoniste Camille Berthollet, Révélation des Victoires de la musique classique 2016

Chaque année, l’Académie des Victoires de la Musique Classique nomme trois artistes dans la catégorie "Révélation Soliste instrumental" et trois artistes dans la catégorie "Révélation Artiste lyrique". Camille Berthollet fait partie des 6 candidats sélectionnés dans cette catégorie des Révélations. Nous avons posé 5 questions à cette jeune violoniste.

5 questions à la violoniste Camille Berthollet, Révélation des Victoires de la musique classique 2016
Camille Berthollet a gagné l'émission Prodiges en 2014 ©GDecalf/RadioFrance

France Musique: Peux-tu te présenter ?

Camille Berthollet : Je viens d’avoir 17 ans et je joue du violon et du violoncelle. Je suis en 3ème année de licence en violoncelle à la haute école de musique de Genève. Je prends aussi des cours de violon, mais comme c’est interdit de faire deux licences en même temps en Europe, j’attendrai le master pour faire les deux, une de violoncelle et une de violon.

Comment as-tu su que tu allais devenir musicienne ?

J’avais 3 ans. Ma grande soeur Julie a commencé le violon à 4 ans et j’adorais l’écouter jouer. Je me souviens d’aller espionner ses cours de violon alors que je n’en avais pas l’autorisation : il fallait la laisser tranquille avec sa professeur. Toujours à cet âge là, je suis allée à un concert au château d’Annecy, l’orchestre jouait du Mozart je crois et j’ai flashé sur le violoncelle. Du coup, j’ai commencé cet instrument à 4 ans en jouant des duos avec ma soeur. Plus tard, j’ai pris le violon, vers 8 ans, et le piano car je trouve important de savoir jouer de cet instrument, surtout pour pouvoir accompagner d’autres musiciens. J’ai toujours voulu faire de la musique, c’est tellement riche, vaste, il y a tellement de répertoires, on peut exprimer tellement de choses. Chaque fois que je joue en tant que soliste je suis soulagée de savoir que je suis en train de faire ce que j’aime le plus.

Quelles sont tes inspirations ?

En violon j’aime beaucoup Maxime Aleksandrovitch Vengerov, David Oïstrakh, Christian Ferras et Renaud Capuçon. Je suis aussi une grande admiratrice des violoncellistes Truls Mørk, Gautier Capuçon ou encore Mstislav Rostropovitch.

As-tu des projets qui te tiennent à coeur cette année ?

Je vais enregistrer mon deuxième album avec ma soeur. Et je vais jouer dans de superbes salles comme la salle Gaveau ou le Victoria Hall à Genève. Au niveau scolaire, je vais passer quelques concours et entrer en master à la fin de l’année.

Quel est ton coup de coeur musical du moment ?

J’écoute beaucoup le concerto pour violon de Brahms.

Vidéos

Concert des Révélations - Victoires de la Musique Classique 2016
Enregistré Jeudi 7 janvier 2016 au studio 105 de la Maison de la Radio

John Williams : Thème du film La liste de Schindler

Pablo de Sarasate : Fantaisies sur Carmen, opus 25