Igor Stravinsky, compositeur

Igor Stravinsky

Compositeur, pianiste, et chef d’orchestre russe (naturalisé français puis américain) (Oranienbaum, 1882 – New York, 1971)

Igor Fiodorovitch Stravinsky est un compositeur, pianiste et chef d’orchestre russe (naturalisé français puis américain), du XXe siècle. L’unité de son œuvre s’observe dans son audace, l’ensemble de ses compositions s’applique à oser franchir les barrières des conventions stylistiques.

Véritable citoyen du monde, il nait en Russie, se réfugie en Suisse pendant la première guerre mondiale, s’épanche ensuite de la France où il obtient la nationalité. Il se lie d’amitié avec toute une partie de l’intelligentsia avant-gardiste. On peut citer son amitié sincère pour Picasso, ou sa liaison avec Coco Chanel. Il part ensuite pour les Etats-Unis, où il obtient là-bas aussi la nationalité. .

Son père chanteur et sa mère pianiste, Stravinsky est affecté par le manque de tendresse reçue dans sa jeunesse, et l’insistance de ses parents pour qu’il ne fasse pas de la musique son métier. Il suit donc des cours de Droit à l’université de Saint-Pétersbourg à partir de 1901, en même temps que des leçons d’harmonie et de contrepoint. A la mort de son père, il abandonne peu à peu le droit pour se consacrer entièrement à la musique. Sa rencontre avec Rimski-Korsakov fut décisive, il devient son professeur de musique, lui enseignant principalement l’orchestration et les formes classiques. Le début de la carrière de Stravinsky est intrinsèquement lié à sa rencontre avec Diaghilev, il compose la musique des ballets russes de ce dernier qui remporte un franc succès, Stravinsky devient célèbre. Ses compositions, par leur aspect provocateur car ne respectant pas les codes classiques, ne plaisent pas à tous, le Sacre du Printemps notamment suscite la moquerie et le scandale.

L’évolution de sa carrière et de son œuvre peut se découper en plusieurs parties, d’abord très inspirées par le folklore russe, il se tourne ensuite vers un style plus dépouillé, avant de retourner à des formes plus classiques. Enfin, il s’intéresse à la musique sérielle, dans la lignée du chromatisme de Schönberg (pourtant sceptique à l’origine) et exploite ces champs de possibilités dans ses compositions.

Sa vie en 6 dates :

  • 1906 : il épouse sa cousine Catherine Gavrilona Nossenko avec qui il a 4 enfants.
  • 1908 : mort de son maitre Rimski
  • 1917 : Stravinsky passe du temps à Rome entouré de Cocteau, Massine Picasso
  • 1935 : sont publiées les Chroniques de ma vie écrites par Stravinsky
  • 1945 : il obtient la nationalité américaine et s’installe à Hollywood
  • 1962 : il est invité en URSS pour ses 80 ans. Après 48 ans d’exil il retourne sur sa terre natale.

Son œuvres en 6 dates :

  • 1907 : Symphonie en mi bémol écrite lors de son apprentissage avec Rimski-Korsakov
  • 1913 : Le Sacre du printemps pour les Ballets russes de Diaghilev.
  • 1919 : Piano Ragtime Music
  • 1923 : Les Noces
  • 1948-1951 :  The Rake’s Progress
  • 1956 : Canticum Sacrum

article le + consulté

British Airways
Actu musicale
Un violoncelle interdit de vol parce qu’il voyageait “sans visa”