Tapage nocturne

Par Bruno Letort

Vialka & Michel Petrossian

le vendredi 23 mai 2014

Vialka, le duo nomade, est l’invité de cette émission.

Vialka est un duo qui cultive un nomadisme spirituel qui explore un équilibre précaire : entre l’installation sonore et le happening, entre le théâtre musical et l’improvisation délestée de tout poids de la tradition.

Cet étonnant duo, formé de Marylise Frecheville aux percussions et Eric Boros aux guitares et électroniques a parcouru la planète de multiples fois, enflammant de leur joie communicatrice les publics australiens, chinois, européens et américains…

PROGRAMMATION MUSICALE

VIALKA 

A l'abri des regards indiscrets

► Transe expresse 
Myriade de l'amour I
► Cocktail des retrouvailles
 Liqueur de l'oubli 
 Myriade de l'amour III
► Epilogue
► Myriade de l'amour II 

Enregistré au studio 118 de la Maison de la Radio

Invitation
     VIA - 015

Michel Petrossian
In the wake of ea 
QEC 2013

…………………………………………………………………………………………………………

LA CHRONIQUE D'ERIC SERVA

La curiosité discographique de la semaine : Janek Schaefer – Lay By Lullaby (12k).

"Janek Schaefer (né en 1970) est un grand nom des musiques expérimentales, ses bandes sons, ses installations et ses albums sont toujours très remarqués par la critique et son travail (axé sur la spatialisation et l'architecture sonore) a reçu quelques distinctions d'importance. Parmi elles : Le titre de compositeur britannique de l'année en 2008 et le prix Paul Hamlyn. Pour cette dernière production Janek Schaefer a posé (la nuit) ses micros au bord de l'autoroute M3, plus précisément au beau milieu d'un pont qui enjambe cette autoroute reliant le sud-ouest de Londres au sud de l'Angleterre. Il a ainsi enregistré une ambiance sonore nocturne qui tend vers le silence mais sans jamais l'atteindre puisque régulièrement cadencée par le rythme incessant des véhicules. Sur cette base sonore l'artiste a comme infiltré ses musiques avec beaucoup de maîtrise et de précisions, des musiques comme toujours chez Shaefer, très fantomatiques et généralement constituées d'enregistrements sur disques vinyles mais également du son des vinyles eux-mêmes, ce fameux souffle qui crépite doucement sous la tête de lecture de platines. Sur son site Janek schaefer fait quelques références à Brian Eno et Karl Hyde et surtout l'écrivain James Graham Ballard. Ballard était fasciné par la psycho-sexualité des violences automobiles (cf son roman Crash et son adaptation cinématographique par David Cronenberg) et il habitait tout près de l'endroit ou Schaefer a réalisé cet enregistrement. Vous allez l'entendre, Lay-by Lullaby est un album délicieusement soporifique, mais y a rien d'insultant à appréhender ce type d’œuvre comme un moyen de s'abandonner, de lâcher prise et de se laisser entraîner vers un état de conscience modifiée. Janek Schaefer nous plonge dans une ambiance nocturne paisible pour certains, stressante pour d'autres, et les deux à la fois pour d'autres encore. Je vous propose d'en faire votre propre expérience, une expérience qui sera très certainement pleine de réminiscences sonores qui iront du Continental Circus de Gong à l'Autobahn de Kraftwerk (dont nous fêterons le 40ième anniversaire l'automne prochain), en passant par les musiques ambient de Brian ou de Roger Eno, d'Hoger Czukay mais également du grand spécialiste des musiques fantomatique qu'est James Kirby sous le pseudonyme de The Caretaker." (©Eric Serva – mai 2014).

Janek SCHAEFER
Radio 109 FM
Lay-by Lullaby.
Label : 12K
Ref : 12K1079
Site Web du Label 12K