Open jazz
Open jazz par Alex Dutilh du lundi au vendredi de 18h à 19h

Ran Blake, Chabrol en noir et noir

le lundi 25 janvier 2016
Photo - Ran Blake MEA 603*380
Ran Blake ©Christian Ducasse

Parution de « Chabrol Noir » de Ran Blake chez Impulse ! / Universal.

bandeau séparation simple

Au sommaire aujourd'hui
Ran Blake à la Une
► Jazz au Trésor : Abbey Lincoln - Sophisticated Abbey

Jazz Agenda :
> 5 invitations pour 2 pour le concert de Richard Galliano samedi 06 février à 14h  à la salle Jean-Baptiste de La Quintinie à Nantes dans le cadre de la Folle Journée. Cliquez sur "contactez-nous" et laissez vos nom, prénom et adresse postale. 1 invitation pour 2 pour les 5 premiers mails.

> 3 invitations pour 2 pour le concert de Michel Benita mardi 26 janvier à 20h30 au New Morning à Paris. Cliquez sur "contactez-nous" et laissez vos nom et prénom. 1 invitation pour 2 pour les 3 premiers mails.

► Jazz Bonus : campagne Kickstarter de Newvelle Records
 Jazz Culture : Usage(s) du Monde - Yves Dormoy
TOUS LES TITRES DIFFUSES SONT EN BAS DE PAGE A LA RUBRIQUE "PROGRAMMATION MUSICALE"

bandeau séparation simple

Après « Cocktails at Dusk : A Noir Tribute to Chris Connor », unanimement salué par la critique lors de sa sortie l’année dernière, le pianiste américain Ran Blake nous offre, avec « Chabrol Noir », un nouveau témoignage de sa passion pour le film noir.

Avec ce nouvel album, qui sort lui aussi chez Impulse, le pianiste rend plus particulièrement hommage à l’un des plus célèbres représentants de la Nouvelle Vague, le regretté Claude Chabrol.

L’intérêt de Ran Blake pour le film noir remonte à son enfance, lorsqu’il vit au cinéma, alors qu’il n’avait que douze ans, « The Spiral Staircase », le film de Robert Siodmak sorti en 1946. Ce choc initial l’amena à découvrir d’autres réalisateurs de légende comme Alfred Hitchcock, Otto Preminger, Fritz Lang, Elia Kazan et, bien sûr, Claude Chabrol. Dans ses albums, Ran Blake a toujours cherché à concilier son amour pour le film noir et sa passion pour le gospel, la soul, le bebop, le blues et la musique classique. Aussi identifie-t-on sans difficulté l’influence du film noir dans un grand nombre des classiques du jazz Third Stream qu’il enregistra au cours de sa carrière comme « The Newest Sound Around » avec Jeanne Lee  (RCA, 1962), « Realization of a Dream » (Owl, 1978), « Film Noir » (Novus, 1980) et « Vertigo » (Owl, 1985).

Ran Blake, désormais âgé de 80 ans (plus de trente albums au compteur), est plus passionné que jamais, rayonne toujours par son enseignement au New England Conservatory de Boston et continue à nous proposer une musique fascinante mêlant, comme tout bon film noir, beauté et suspens.

Ran Blake (piano)
et en invités
Ricky Ford (saxophone ténor)
Dominique Eade (voix)

 

programmation musicale

article le + consulté

L'éducation musicale en Finlande
Actu musicale
L'éducation musicale en Finlande : la recette miracle de l'excellence