Un concert pour chiens donné à Times Square

le 05 Janvier 2016
Laurie Anderson
Laurie Anderson et sa chienne en 2001 ©MattBaron/Maxppp

L’artiste expérimentale et musicienne américaine Laurie Anderson a lancé son deuxième concert pour chiens lundi 4 janvier 2016 dans un espace donnant sur Times Square à New York.

Laurie Anderson, épouse du chanteur Lou Reed (décédé en 2013), est une artiste expérimentale. Un jour, elle décide de réaliser l’un de ses rêves: organiser un concert pour un public canin. Elle avoue au New York Times avoir eu cette idée après avoir rencontré en coulisses le violoncelliste Yo-Yo Ma, lui aussi apparemment intéressé par ce projet.
 
En 2010, Laurie Anderson rassemble une centaine de chiens devant l’Opéra de Sydney. Une fois la foule canine rassemblée, elle diffuse de la musique adaptée à l’ouïe des chiens, c’est à dire une fréquence assez faible pour ne pas heurter leurs oreilles (et leur sensibilité).
 
Curieuse réaction: à la fin du morceau, les chiens se sont tous mis à aboyer pendant 5 minutes. «C’était l’un des plus beaux moments de ma vie», se souvient l’artiste.

 
Fière de son succès, Laurie Anderson réitère l’expérience, cette fois à New York, lundi 4 janvier 2016. Une dizaine de chiens s’installe au square Duffy sur Times Square avec leurs maîtres qui, pour mieux apprécier la musique conçue spécialement pour les chiens, ont à leur disposition des écouteurs.
 
De nouveau, les chiens ont réagi à la musique en aboyant quand d’autres restent plus perplexes et silencieux.
 
Cette performance artistique s’inscrit dans le cadre d’un événement autour de l’art digital intitulé Midnight Moment. Durant tout le mois de janvier, quelques minutes du film Heart of a dog (Coeur de chien) réalisé par Laurie Anderson sont diffusés sur les écrans de Times Square peu avant minuit. La vidéo entière raconte la perte successive de la mère de l’artiste, puis celle de son mari, Lou Reed, et enfin la disparition de Lolabelle, son chien bien-aimé.

article le + consulté

Wassyl Slipak
Actu musicale
Le baryton-basse Wassyl Slipak tué sur le front en Ukraine