Ne l’appelez plus « Concert de la Loge Olympique »

le 15 Février 2016
loge olympique mea

Après un an de bras de fer avec le tout puissant Comité National Olympique Sportif Français, « Le Concert de la Loge Olympique » de Julien Chauvin se voit amputé de l’adjectif « Olympique » et perd son site Internet.

La conclusion de l’affaire ne laissait plus beaucoup de place à la surprise : face au Comité National Olympique Sportif Français titulaire des droits sur l’adjectif « Olympique », l’ensemble « Le Concert de la Loge Olympique » doit plier, et abandonner immédiatement son nom et son site Internet.
 
Pourquoi Le Concert de la loge Olympique et pas les nombreux clubs de football (Olympique de Marseille, de Lyon, ou de Nîmes) ou encore le journal « Midi Olympique » ? Parce que si le nom de l’ensemble prend sa source dans Le Concert de la Loge Olympique fondé en 1793 par le Chevalier de Saint-Georges - soit près de cent ans avant la fondation du CIO par le baron Pierre de Coubertin (1894) – sa résurrection par Julien Chauvin début 2015 fait, de l’avis des autorités, table rase du passé.
 
Dans un communiqué de presse envoyé vendredi 12 février et ironiquement intitulé « Le Concert de la log O-------e », l’ensemble annonce le changement d’adresse de son site Internet pour www.concertdelaloge.com et appelle au soutien du public. La formation donnera le Stabat Mater de Boccherini le 20 mars au Festival du Méjan (Arles) et le 3 avril à Puteaux. 

 

article le + consulté

conservatoire abus sexuel
Actu musicale
Paris : un rapport recommande la suppression des cours individuels en conservatoire pour faire face au risque d'abus sexuels