Audrey Azoulay souhaite placer les conservatoires « au cœur de la politique d’éducation artistique »

le 23 Février 2016
Audrey Azoulay souhaite placer les conservatoires « au cœur de la politique d’éducation artistique »

Lors de la réunion plénière du Conseil des collectivités territoriales pour le développement culturel (CCTDC) le 16 février dernier, Audrey Azoulay est revenue sur le dossier du financement des conservatoires qu’elle souhaite placer « au cœur de la politique d’éducation artistique. »

Le 16 février dernier, à seulement quelques jours de sa prise de fonction au Ministère de la culture, Audrey Azoulay a présidé la réunion plénière du Conseil des collectivités territoriales pour le développement culturel (CCTDC ), qui réunit les associations représentatives de l'ensemble des collectivités.

A cette occasion, elle a témoigné, selon le communiqué de l’association, «  de sa forte prise en compte de l’importance du CCTDC et, à travers lui, du dialogue entre les collectivités territoriales et l’Etat » en matière de réinvention des politiques culturelles publiques.

« Les difficultés budgétaires, le bouleversement de l’organisation territoriale et, par-dessus tout, l’ampleur de l’onde de choc d’une année tragique donnent à ce dialogue une urgence nouvelle » poursuit le communiqué.

Les conservatoires au cœur de la politique d’éducation artistique et culturelle
 
Tout en affirmant  « vouloir s'inscrire dans la continuité de l'action engagée jusqu'à présent » Audrey Azoulay dit vouloir « approfondir les partenariats et la concertation avec les collectivités territoriales pour que la culture et les arts soient accessibles à tous et en tous lieux du territoire ».

La ministre est ainsi revenue sur le dossier du réengagement de l’Etat dans le financement des conservatoires, en déclarant que  « L'ambition du Ministère est de replacer les conservatoires au cœur de la politique d'éducation artistique et culturelle, pour un accès et une diversité des enseignements à un plus large public ».
 

Selon le communiqué du Ministère,  un important travail de concertation a été entrepris depuis septembre sous la forme d’un groupe de travail du CCTDC autour des objectifs et des critères  de ce réengagement. Selon la ministre, une circulaire du ministère de la Culture et de la Communication sera adressée début mars 2016 aux Directions régionales des affaires culturelles (DRAC) pour mettre en œuvre cette réforme.

article le + consulté

L'éducation musicale en Finlande
Actu musicale
L'éducation musicale en Finlande : la recette miracle de l'excellence